Le gouvernement chinois forcent les chrétiens à signer des documents dans lesquels ils renoncent à leur foi.

Le gouvernement chinois lance une campagne de  » sinicisation  » de bibles incendiées, forçant les chrétiens à signer des documents dans lesquels ils renoncent à leur foi.
La raison pour laquelle les autorités chinoises brûlent des bibles (et suppriment les téléchargements de la Bible de l’Internet chinois) est que seule la version de la Bible approuvée par le gouvernement est autorisée. Dans l’un des abus les plus grotesques du programme « Sinicisation », les images de Jésus ont été remplacées par des photos de Xi. En août, la police chinoise a fait une descente dans un camp d’été chrétien, a envoyé les deux curés qui ont organisé l’emballage de l’événement et les a remplacés par des « prêtres approuvés par l’État ».
Chinoise-gouvernement-brûle-bibles-brûlures-églises-ferme-églises-forces-chrétiens-chrétiens-à-renoncer- foi-en-jésus-christ
par Geoffrey Grider 11 septembre 2018
Le gouvernement chinois détruit des croix, brûle des bibles, ferme des églises et contraint les croyants chrétiens à signer des documents de renonciation à leur foi, alors que la répression contre les congrégations religieuses à Beijing et dans plusieurs provinces s’intensifie.

Nous ne sommes pas maintenant au temps de la détresse de Jacob, de la grande tribulation, et l’Église ne le sera jamais, mais les chrétiens en Chine ont un avant-goût de ce que les saints de la Tribulation après l’enlèvement de l’Église vivront. Le gouvernement chinois brûle des bibles, empêche le téléchargement de la Bible sur Internet et ferme et brûle des églises. Et dans un retour effrayant à ce que l’Église catholique a fait aux croyants de l’Inquisition espagnole, le gouvernement force les chrétiens chinois à signer des documents renonçant à leur foi en Jésus Christ, ou à en payer le prix.

Merci de prier pour tous les chrétiens du monde entier qui sont persécutés, mais surtout pour les chrétiens de Chine qui paient en ce moment un prix énorme, et pour certains le prix ultime, pour leur foi en Jésus Christ.

« Alors ils vous livreront pour être humiliés, et ils vous tueront ; et vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom. » Matthieu 24:9 (KJV)

DE FOX NEWS : La suppression des libertés religieuses fait partie d’une campagne officielle visant à « siniciser » la religion en exigeant la loyauté envers le parti communiste athée et en éliminant toute remise en cause potentielle du pouvoir du parti dans le pays. « La communauté internationale devrait être alarmée et indignée par cette violation flagrante de la liberté de religion et de conviction « , a déclaré Bob Fu, de China Aid.

« La situation des Chinois #Christians devient de plus en plus désespérée de jour en jour. Nous travaillons sans relâche pour faire pression sur la Chine afin qu’elle mette fin à la persécution « , a écrit Jay Sekulow, président de l’American Center for Law & Justice (ACLJ), dans un tweet.

La raison pour laquelle les autorités chinoises brûlent des bibles (et suppriment les téléchargements de la Bible de l’Internet chinois) est que seule la version de la Bible approuvée par le gouvernement est autorisée. Dans l’un des abus les plus grotesques du programme « Sinicisation », les images de Jésus ont été remplacées par des photos de Xi. En août, la police chinoise a fait une descente dans un camp d’été chrétien, a envoyé les deux curés qui ont organisé l’emballage de l’événement et les a remplacés par des « prêtres approuvés par l’État ».

La persécution des chrétiens en Chine n’est pas nouvelle. Selon un rapport du groupe de surveillance Freedom House, les chrétiens et d’autres groupes religieux en Chine sont persécutés depuis 2012, selon Fox News.

Un tiers de tous les croyants religieux en Chine qui appartiennent à un groupe confessionnel ont également été confrontés à des niveaux de persécution « élevés » à « très élevés », qui vont du harcèlement bureaucratique et de l’exploitation économique à des peines de prison sévères et même à la violence, selon le rapport.

Mais les experts et les militants affirment que le gouvernement chinois est en train de mettre en œuvre la répression la plus sévère du christianisme dans le pays depuis que les libertés religieuses ont été accordées par la Constitution chinoise en 1982.

L’escalade de la campagne anti-chrétienne coïncide avec la récente consolidation du pouvoir du président Xi Jinping qui en a fait le dirigeant chinois le plus puissant depuis Mao Zedong, le célèbre dirigeant communiste responsable de millions de morts.

Des militants auraient filmé des images de ce qui semblait être des piles de bibles brûlantes et des formulaires déclarant que les signataires avaient rejeté leur foi. Les autorités auraient forcé les croyants à signer les formulaires ou risqueraient d’être expulsés de l’école ou de perdre leurs allocations sociales.

Un pasteur chrétien de la ville de Nanyang, dans le Henan, dont le nom n’a pas été identifié par crainte de représailles de la part des autorités, aurait confirmé que des croix, des bibles et des meubles avaient été brûlés lors d’une descente sur son église le 5 septembre.

texte original en anglais

 

Chinese Government Begins ‘Sinicization’ Campaign Of Burning Bibles, Forcing Christians To Sign Papers Renouncing Their Faith

The reason Chinese officials are burning Bibles (and deleting Bible downloads from the Chinese internet) is that only the government-approved version of the Bible is allowed. In one of the more grotesque abuses of the “Sinicization” program, images of Jesus have been replaced with photos of Xi. In August, Chinese police raided a Christian summer camp, sent the two parish priests who organized the event packing, and replaced them with “state-approved priests.”

The Chinese government is destroying crosses, burning bibles, closing churches and forcing Christian believers to sign papers renouncing their faith as the crackdown on religious congregations in Beijing and several provinces intensifies.

We are not now in the time of Jacob’s trouble, the great tribulation, nor shall the Church ever be, but Christians in China are getting a taste of what Tribulation Saints after the Rapture of the Church will experience. The Chinese government is burning bibles, preventing Internet bible downloads, and closing and burning churches. And in a chilling throwback to what the Catholic Church did to believers in the Spanish Inquisition, the government is forcing Chinese Christians to sign documents renouncing their faith in Jesus Christ, or pay the price.

Please pray for all Christians around the world experiencing persecution, but especially for the Christians in China who are at this moment paying a huge price, and for some the ultimate price, for their faith in Jesus Christ.

“Then shall they deliver you up to be afflicted, and shall kill you: and ye shall be hated of all nations for my name’s sake.” Matthew 24:9 (KJV)

FROM FOX NEWS: The suppression of religious freedoms is part of an official campaign to “Sinicize” religion by demanding loyalty to the atheist Communist party and removing any potential challenge to the party’s power in the country. “The international community should be alarmed and outraged for this blatant violation of freedom of religion and belief,” Bob Fu of China Aid, said.

“The situation for Chinese #Christians becomes more dire by the day. We are working tirelessly to put maximum pressure on China stop the persecution,” Jay Sekulow, President Trump attorney and Chief Counsel at the American Center for Law & Justice (ACLJ), wrote in a tweet.

The reason Chinese officials are burning Bibles (and deleting Bible downloads from the Chinese internet) is that only the government-approved version of the Bible is allowed. In one of the more grotesque abuses of the “Sinicization” program, images of Jesus have been replaced with photos of Xi. In August, Chinese police raided a Christian summer camp, sent the two parish priests who organized the event packing, and replaced them with “state-approved priests.” source

The persecution of Christians in China is nothing new. A report by the watchdog group Freedom House found that Christians and other religious groups in China have been persecuted since 2012, Fox News reported.

A third of all religious believers in China who belong to a faith group were also found to face “high” to “very high” levels of persecution, which ranges from bureaucratic harassment and economic exploitation to harsh prison terms and even violence, the report said.

But experts and activists say the Chinese government is now waging the most severe suppression of Christianity in the country since religious freedoms were granted by the Chinese constitution in 1982.

The escalating anti-Christian campaign coincides with President Xi Jinping recent consolidation of power that made him the most powerful Chinese leader since Mao Zedong, the notorious communist leader responsible for millions of deaths.

Activists reportedly filmed footage of what appeared to be piles of burning bibles and forms declaring that the signatories had rejected their faith. The authorities allegedly forced the believers to sign the forms or risk being expelled from school or loosing welfare benefits.

A Christian Pastor in the Henan city of Nanyang, whose name was not identified out of fear of retaliation by the authorities, reportedly confirmed that crosses, bibles and furniture were burned during a raid on his church on Sept. 5. READ MORE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s