Russie, Iran et Israël : la guerre en Ukraine change la donne

La Russie est le 1er exportateur mondial de gaz. Son allié l’Iran possède également des ressources importantes. Ces 2 pays font l’objet d’embargos internationaux sévères qui les contraignent à trouver d’autres débouchés pour leurs produits gaziers et pétroliers.

Ils n’ont d’ailleurs pas mis longtemps à passer des accords avec la Chine et l’Inde.

Rappelons aussi que la guerre en Syrie a été provoquée par les USA après le refus de Bachar El Assad d’autoriser un gazoduc des pays du golfe vers la méditerranée. Bachar étant un vassal de la Russie, ne pouvait accepter de contrer la suprématie du géant russe GazProm en matière de livraison de gaz à l’Europe, d’autant que le gazoduc NorthStream II allait être mis en service prochainement. Les USA ont créé ISIS (DAECH).

Mais voilà, la guerre en Ukraine change la donne. La Russie est sous embargo des nations occidentales, elle n’a pas d’autre choix que de se rapprocher de la Chine, de l’Inde, du Pakistan, de l’Iran, la Turquie ,…. , pays hostiles à l’occident. Des accords d’échanges commerciaux de gaz , de matières premières, d’engrais , de céréales, d’armes et de technologies viennent d’être signer entre ces pays.

L’Europe entre en récession et se tire elle-même des balles dans les 2 pieds, les prix du gaz, des engrais des produits pétroliers et céréaliers explosent alors que dans le même temps la Chine et les pays orientaux vont profiter de produits essentiels à prix bradés. L’Occident va s’affaiblir au dépens de ses ennemis.

Le maillon faible occidental, car haï par ses voisins et de nombreux pays dans le monde , Israël « la start-up nation », se propose de vendre de grandes quantités de gaz à l’Europe pour compenser l’embargo via un gazoduc qui passerait par Chypre. N’oublions pas que la Turquie contexte une grande partie des réserves gazières de Chypre et même d’Israël. La Turquie qui s’entraine avec l’Azerbaïdjan, cette ancienne république soviétique, à simuler la prise de contrôle d’îles grecques. (voir document plus bas).

Il est certain que la Russie et ses alliés ne laisseront pas faire.Ceci pourrait déclencher la guerre de Gog-Magog

(voir https://actubible.wordpress.com/category/gog-magog/ )

=============================================

Quand Turcs et Azéris s’entraînent à envahir militairement des îles grecques

1 juin 2022Jules FerryGuerre, International8

Bonne ambiance au sein de l’OTAN…

Les forces spéciales turques et azéries simulent la prise d’îles grecques

Greekcitytimes

Avec une simulation de débarquement sur une île grecque, l’exercice turc EFES 2022 est réalisé avec la participation des forces spéciales azéries qui agiront de concert avec les forces turques respectives en cas de crise gréco-turque.

Le scénario prévoit un entraînement « à la pénétration derrière les lignes ennemies par la mer, au nettoyage des côtes et à l’attaque des installations militaires ennemies côtières ainsi qu’à la neutralisation des cibles », rapporte ProNews.

« En préparation de l’exercice EFES 2022, l’armée azerbaïdjanaise a organisé un entraînement pour s’infiltrer derrière les lignes ennemies par la mer, dégager les côtes, attaquer les installations militaires côtières de l’ennemi, et neutraliser des cibles. »

Dans le cadre de l’exercice, des avions de chasse turcs ont violé l’espace aérien grec et ont survolé le territoire grec.

« Le vendredi 7 mai 2022, un avion sans pilote UAV a volé à 12 h 55 au-dessus de l’île de Makronisi et à 12 h 56 au-dessus des îles Cannibales à 19 000 pieds respectivement », indique GEA.

Il est clair qu’Ankara suit la « recette » consistant à utiliser des mercenaires comme Volodymyr Zelensky, qui a enrôlé des milliers de mercenaires occidentaux dans les forces ukrainiennes, en substance d’anciens soldats des armées occidentales.

Ankara familiarise les Azéris avec l’environnement égéen pour le moment où l’Azerbaïdjan devra « rembourser » la dette qu’il a contractée envers la Turquie pour la victoire de 2021 sur le Haut-Karabakh.

Sans l’utilisation des drones turcs Bayraktar TB2, cette attaque se serait terminée comme les précédentes. Avec la défaite des Azéris…

Il est à noter que la Turquie a effectué des exercices dans un scénario similaire avec le Pakistan  contre la Grèce.

Dans le même temps, Ankara ne cesse de réclamer la démilitarisation des îles grecques, et le gouvernement Mitsotakis veille à le faire discrètement puisqu’il envoie des systèmes d’armes à l’Ukraine depuis les réserves des îles !

L’inquiétude vient aussi du fait que pour la première fois pour cet exercice, qui se déroule dans le golfe de Smyrne (Izmir), un navire de guerre libyen, accompagné d’un navire de guerre turc, qui ont traversé ensemble la mer Égée et étaient là pour participer à l’exercice.

Le navire de guerre libyen « Dawn » a quitté le port de Homs pour se rendre à Izmir afin de participer à l’EFES-2022, dirigé par les forces armées turques. Du 28 mai au 9 juin, les soldats développeront conjointement les compétences requises pour les opérations terrestres et maritimes .

Image ci-dessus : soldats azéris, Azernews, ministère de la Défense  https://www.azernews.az/nation/194268.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s