Gog-Magog: Le président ukrainien Zelensky demande que les pourparlers de paix se tiennent à Jérusalem

Nous publions un article de NTEB très intéressant sur la guerre en Ukraine et l’implication diplomatique d’Israël. La rédaction d’Actu-Bible

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a suggéré samedi que les négociations entre l’Ukraine et la Russie pour mettre fin à la guerre puissent se tenir à Jérusalem.

Le dirigeant ukrainien a également déclaré aux médias qu’il pensait qu’Israël pouvait fournir des garanties de sécurité à son pays, et a dit espérer que le Premier ministre Naftali Bennett aurait une influence positive sur les négociations. M. Zelensky s’est exprimé lors d’un briefing spécial pour les journalistes de Kiev, sous haute surveillance. Il a déclaré avoir dit à Bennett qu’il ne pensait pas que des négociations puissent avoir lieu en Russie, en Ukraine ou au Belarus.

Publié le 12 Mars 2022, par Geoffrey Grider

ukraine-president-volodymyr-zelensky-asks-for-peace-talks-with-russia-to-be-held-in-jerusalem-israel-end-times-bible-prophecy-nteb

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré samedi qu’il espérait une influence positive significative de Bennett sur les négociations avec la Russie.

Zelensky a même suggéré à Bennet que les pourparlers avec la Russie pourraient avoir lieu à Jérusalem, ajoutant qu’Israël pourrait fournir des garanties de sécurité à l’Ukraine.

Dans un étonnant retournement de situation, le président ukrainien Volodymyr Zelensky demande que les pourparlers de paix avec Poutine et la Russie se tiennent dans la capitale d’Israël, Jérusalem. Qu’est-ce qui pourrait être plus fou que cela ? Lorsque des nations sont impliquées, c’est l’histoire, mais lorsqu’Israël est impliqué, c’est la prophétie, et le conflit russo-ukrainien, quel qu’il soit, est loin d’être terminé. Combien voulez-vous parier que si les pourparlers de paix se tiennent effectivement à Jérusalem, Emmanuel Macron y fera une apparition ? On ne peut que l’espérer.

« Béni soit l’Éternel de Sion, qui habite à Jérusalem. Louez l’Éternel ! » Psaume 135:21 (KJB)

Ce sont des temps passionnants pour sauver et servir le Seigneur Jésus-Christ sur les lignes de front de la fin des temps, n’est-ce pas ? Le 14 mars, je célébrerai 31 ans de nouvelle naissance et de marche avec Jésus, à travers de nombreux hauts et bas, de nombreux triomphes au sommet des montagnes, et ma part de jours sombres et de vallées. Mais ici et maintenant, au 21e siècle, le retour de Jésus pour venir chercher son épouse lors de l’enlèvement par la tribulation ne m’a jamais semblé aussi proche. Il est temps pour nous de « monter ici » pour rencontrer notre adorable Seigneur et entrer dans notre Maison pour toujours. Des pourparlers de paix avec la Russie et l’Ukraine à Jérusalem ? Oui, s’il vous plaît ! Jérusalem, ô Jérusalem, l’épicentre de la prophétie biblique et la Cité du Grand Roi !

Il est grand temps que nous considérions l’enlèvement pré-tribulation de l’Église née de nouveau comme l’une des doctrines essentielles de la foi chrétienne.

Zelensky à Bennett : Les négociations avec la Russie pourraient avoir lieu à Jérusalem

D’après le JERUSALEM POST : Samedi également, les Etats-Unis ont déclaré qu’ils étaient prêts à prendre des mesures diplomatiques que le gouvernement ukrainien trouverait utiles, selon un porte-parole du Département d’Etat, après que le président Volodymyr Zelensky ait déclaré que l’Occident devrait être plus impliqué dans les négociations pour mettre fin à la guerre. Moscou a peu parlé des efforts de médiation de Bennett. Elle a émis des conditions, notamment que l’Ukraine reconnaisse la Crimée comme russe et les zones séparatistes soutenues par la Russie comme indépendantes. Kiev affirme qu’elle ne cédera aucun territoire. Un fonctionnaire informé de la médiation, qui a parlé à Reuters sous couvert de l’anonymat, envisage une situation potentielle dans laquelle les pays en guerre « mettraient la question de la reconnaissance de côté, peut-être pour 10 ou 15 ans ».

Comme précédent possible, le fonctionnaire a cité le pacte de paix soviéto-japonais de 1956, qui a laissé en suspens le statut des îles contestées. Il n’a pas été possible de savoir immédiatement si ces remarques reflétaient une réflexion plus large à Kiev ou à Moscou. La diplomatie de crise, coordonnée avec les États-Unis, l’Allemagne et la France, a été un acte de haute voltige pour Bennett. Il a laissé à son ministre des affaires étrangères le soin de condamner l’invasion russe au nom d’Israël. Selon un autre fonctionnaire, cela avait pour but de garder la porte de Poutine ouverte au Premier ministre israélien.

« Le pouvoir en Russie est entièrement concentré autour de cet homme. C’est très personnel. Israël a géré les relations avec la Russie par des contacts de dirigeant à dirigeant, ce qui nécessite d’éviter les déclarations qui pourraient susciter de la mauvaise volonté », a déclaré le fonctionnaire.

Citant le temps que Poutine et Zelenskiy ont investi pour parler à Bennett ou par son intermédiaire, un haut fonctionnaire du ministère israélien des affaires étrangères, Simona Halperin, a déclaré dans une interview radio jeudi que les efforts de médiation « ont certainement, certainement une chance de réussir. »

La France et l’Allemagne appellent à la paix

Pendant ce temps, du côté russe, le président Vladimir Poutine a informé le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz de l’état des négociations entre Moscou et Kiev et a répondu à leurs préoccupations concernant la situation humanitaire en Ukraine lors d’un appel téléphonique tripartite samedi, a indiqué le Kremlin.

Le président russe Vladimir Poutine n’a pas montré sa volonté de mettre fin à une guerre avec l’Ukraine lors d’un appel samedi avec le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz, a déclaré un responsable de la présidence française.

Les dirigeants français et allemands ont réitéré leur appel à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine comme condition à des négociations complètes, a déclaré le responsable.

La Finlande et la Russie parlent

Le président finlandais Sauli Niinisto et son homologue russe Vladimir Poutine ont discuté de la nécessité d’un cessez-le-feu et de corridors humanitaires pour évacuer les civils en Ukraine lors d’un appel téléphonique vendredi, a indiqué le bureau du président finlandais dans un communiqué. Au cours de l’appel, qui a duré une heure, Niinisto a dit à Poutine que l’aggravation de la crise en Ukraine avait un fort impact sur l’opinion occidentale.

« Le président Niinisto a souligné la nécessité d’établir un cessez-le-feu immédiat et d’assurer l’évacuation en toute sécurité des civils le long des couloirs humanitaires », indique le communiqué.

Plus tôt dans la journée, M. Niinisto s’est également entretenu avec le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy pour discuter de l’invasion russe, et le président finlandais a ensuite tweeté qu’il faisait « de son mieux pour la paix ».

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que des progrès avaient été accomplis dans les pourparlers entre Moscou et l’Ukraine, sans toutefois fournir de détails.

« Il y a certaines évolutions positives, me disent les négociateurs de notre côté », a déclaré Poutine lors d’une rencontre avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko, ajoutant que les discussions se poursuivaient « pratiquement au quotidien ».

M. Poutine ne s’est pas étendu sur le sujet, mais a déclaré dans ses remarques télévisées qu’il entrerait dans les détails avec M. Loukashenko.

La Suisse dit qu’il faut partir

La Suisse a conseillé à ses citoyens de quitter la Russie, a indiqué le ministère des affaires étrangères dans un avis aux voyageurs publié sur son site Internet vendredi.

« Le ministère des affaires étrangères recommande aux ressortissants suisses dont la présence en Russie n’est pas urgente de quitter le pays temporairement et par leurs propres moyens. La décision de quitter le pays est une décision individuelle », est-il précisé.

Geoffrey, editor-in-chief, NTEB

« En attendant la bienheureuse espérance et la glorieuse apparition du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ » Tite 2:13 (KJV).

“Thank you very much!” – Geoffrey, editor-in-chief, NTEB

TEXTE EN ANGLAIS :

Ukraine President Volodymyr Zelensky Asks For Peace Talks With Russia To Be Held In Jerusalem In Stunning End Times Development On Saturday

Ukrainian President Volodymyr Zelensky suggested on Saturday that negotiations between Ukraine and Russia to end the war could be held in Jerusalem. The Ukrainian leader also told media he believed Israel could provide security guarantees for his country, and said he hoped Prime Minister Naftali Bennett would have a positive influence on negotiations. Zelensky spoke at a special briefing for reporters from Kyiv, under heavy guard. He said he told Bennett he did not believe negotiations could take place in Russia, Ukraine, or Belarus.

Published2 days ago

onMarch 12, 2022

ByGeoffrey Grider

ukraine-president-volodymyr-zelensky-asks-for-peace-talks-with-russia-to-be-held-in-jerusalem-israel-end-times-bible-prophecy-nteb

NOW THE END BEGINS SHARE:

FacebookTwitterRedditEmailPinterestPrint

Partager

Ukraine’s President Volodymyr Zelensky said on Saturday that he hopes for significant positive influence from Bennett on Russia talks. Zelensky even suggested to Bennet that Russia talks could take place in Jerusalem, adding that Israel could provide security guarantees to Ukraine.

In a stunning end times twist, Ukraine president Volodymyr Zelensky is asking that peace talks with Putin and Russia be held the capital city of Israel in Jerusalem. What could be crazier than that? When nations are involved it’s history, but when Israel is involved it’s prophecy, and the Russian Ukraine conflict, whatever it truly is, is far from over. How much you want to wager that should the peace talks actually be held in Jerusalem, that Emmanuel Macron will make a guest appearance? One can only hope.

“Blessed be the LORD out of Zion, which dwelleth at Jerusalem. Praise ye the LORD.” Psalm 135:21 (KJB)

These are exciting times to saved and serving the Lord Jesus Christ on the front lines of the end times, is it not? On March 14th, I will celebrate 31 years of being born again and walking with Jesus, through many ups and downs, through many mountain top triumphs, and through my fair share of dark, valley days. But right here and now, in the 21st century, the return of Jesus to come get His Bride in the Pretribulation Rapture has never felt to me more close. It is time for us to “come up hither” to meet our lovely Lord and enter our forever Home. Peace talks with Russia and Ukraine in Jerusalem? Yes, please! Jerusalem, O Jerusalem, the epicenter of Bible prophecy and the City of the Great King!

It Is High Time That We Considered The Pretribulation Rapture Of The Born Again Church To Be One Of The Essential Doctrines Of The Christian Faith

Zelensky to Bennett: Russia talks could take place in Jerusalem

FROM THE JERUSALEM POST: Also on Saturday, the US said it is willing to take diplomatic steps that the Ukrainian government would find helpful, according to a State Department spokesperson after President Volodymyr Zelensky said the West should be more involved in negotiations to end the war. Moscow has said little about Bennett’s mediation efforts. It has issued terms including that Ukraine recognizes Crimea as Russian and Russian-backed breakaway areas as independent. Kyiv says it will not cede any territory. One official briefed on the mediation, and who spoke to Reuters on condition of anonymity, envisaged a potential situation where the warring countries “put it (the recognition issue) on the side, perhaps for 10 or 15 years.”

As a possible precedent, the official cited the Soviet-Japanese peace pact of 1956 that left the status of disputed islands unresolved. It was not immediately clear if the remarks reflected wider thinking in Kyiv or Moscow. The crisis diplomacy, coordinated with the United States, Germany and France, has been a high-wire act for Bennett. He has left it to his foreign minister to condemn the Russian invasion in Israel’s name. That, said another official, was meant to keep Putin’s door open to the Israeli prime minister.

“Power in Russia is pooled entirely around this one man. It’s highly personal. Israel has managed relations with Russia through leader-to-leader contacts, and that requires avoiding soundbites that might stir up ill will,” the official said.

Citing the time that Putin and Zelenskiy have invested in speaking to – and through – Bennett, a senior official in Israel’s Foreign Ministry, Simona Halperin, said in a radio interview on Thursday the mediation efforts “certainly, certainly have a chance of succeeding.”

France and Germany call for peace

Meanwhile, on the Russian side, President Vladimir Putin told French President Emmanuel Macron and German Chancellor Olaf Scholz about the state of negotiations between Moscow and Kyiv and responded to their concerns about the humanitarian situation in Ukraine during a three-way phone call on Saturday, the Kremlin said.

Russian President Vladimir Putin did not show a willingness to end a war with Ukraine during a call on Saturday with French President Emmanuel Macron and German Chancellor Olaf Scholz, a French presidency official said.

The French and German leaders reiterated their call for an immediate ceasefire in Ukraine as a condition for full negotiations, the official said

Finland and Russia speak

Finland’s President Sauli Niinisto and his Russian counterpart Vladimir Putin discussed the need for ceasefire and humanitarian corridors to evacuate civilians in Ukraine in a phone call on Friday, the Finnish president’s office said in a statement. In the call, which lasted for one hour, Niinisto told Putin the worsening crisis in Ukraine was strongly impacting Western opinion.

“President Niinisto emphasized the need to establish an immediate ceasefire and ensure the safe evacuation of civilians along humanitarian corridors,” the statement read.

Niinisto earlier in the day also spoke with Ukrainian President Volodymyr Zelenskiy to discuss Russia’s invasion, and the Finnish president later tweeted that he was “doing my best for peace.”

Russian President Vladimir Putin said on Friday there had been some progress in Moscow’s talks with Ukraine, but provided no details.

“There are certain positive shifts, negotiators on our side tell me,” Putin said in a meeting with his Belarusian counterpart Alexander Lukashenko, adding that talks continued “practically on a daily basis.”

Putin did not elaborate, but said in the televised remarks that he would go into more detail with Lukashenko.

Swiss says leave

Switzerland has advised its citizens to leave Russia, the foreign ministry said in a travel advisory on its website on Friday.

“The foreign ministry recommends that Swiss nationals whose presence in Russia is not urgently required leave the country temporarily and by their own means. The decision to leave the country is an individual decision,” it said. READ MORE

Now The End Begins is your front line defense against the rising tide of darkness in the last Days before the Rapture of the Church

When you contribute to this fundraising effort, you are helping us to do what the Lord called us to do. The money you send in goes primarily to the overall daily operations of this site. When people ask for Bibles, we send them out at no charge. When people write in and say how much they would like gospel tracts but cannot afford them, we send them a box at no cost to them for either the tracts or the shipping, no matter where they are in the world. Even all the way to South Africa. We even restarted our weekly radio Bible study on Sunday nights again, thanks to your generous donations. All this is possible because YOU pray for us, YOU support us, and YOU give so we can continue growing.

NTEB Gospel Tracts

CLICK IMAGE TO ORDER YOUR BOX OF NTEB GOSPEL TRACTS

But whatever you do, don’t do nothing. Time is short and we need your help right now. If every one of the 15,860+ people on our daily mailing list gave $4.50, we would reach our goal immediately. If every one of our 150,000+ followers on Facebook gave $1.00 each, we would reach 300% of our goal. The same goes for our 15,900 followers on Twitter. But sadly, many will not give, so we need the ones who can and who will give to be generous. As generous as possible.

“Looking for that blessed hope, and the glorious appearing of the great God and our Saviour Jesus Christ;” Titus 2:13 (KJV)

“Thank you very much!” – Geoffrey, editor-in-chief, NTEB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s