Le point sur les élections aux USA, ce dimanche 6 décembre

Dimanche 6 décembre

  • 20h25 : Le juge Alito de la Cour suprême a avancé d’un jour au 08 décembre (initialement prévue pour le 9), sa demande réponse faite à l’Etat de Pennsylvanie concernant la légalité de sa loi permettant le vote par correspondance généralisé.
  • 19h32 : Des sénateurs de Georgie ont introduit une pétition publique pour demander une cession spéciale d’urgence de l’Assemblée générale du congrès de l’Etat, mardi 8 décembre à 10h, après que le sous-comité judiciaire du sénat a été littéralement inondé de témoignages sous serment, signés sous peine de parjure, par des citoyens de l’Etat qui ont témoigné de la fraude électorale flagrante et des nombreuses violations de la loi qui ont eu lieu lors de l’élection générale de 2020 AINSI QUE lors des recomptages qui ont suivi.
  • 19h21 : dans l’Etat de Georgie, des machines de vote de Dominion ont été mises sous scellés en raison d’une impossibilité de tabulation : 87% pour Trump et 113% pour Biden. Cela devrait être 100% pour les deux.

    Cette information a lieu dans le comté de Ware, en Géorgie (un autre examen informatique judiciaire des machines de Dominion a lieu en ce moment même dans le Michigan).

    Les machines de Dominion ont été saisies. Un nombre égal de votes Trump et Biden ont fait l’objet d’une analyse informatique, et les machines ont rapporté 87% pour Trump et 113% pour Biden. Cela devrait être 100% pour les deux.

    Hier, nous avons appris qu’une expertise d’une machine Dominion Voting Systems de Ware County, en Georgie, a révélé que des votes avaient été intervertis entre Trump à Biden. C’est UNE machine dans UN comté dans UN État. Est-ce que cela s’est produit ailleurs ? Nous devons le savoir.
  • 19h08 : « Si je perd, je serais un perdant très gracieux », a déclaré M. Trump à une foule rassemblée à l’aéroport régional de Valdosta. « Mais vous ne pouvez pas accepter [la défaite] quand ils volent et truquent et trichent. »
  • 19h04 : un récit circule sur Twitter à propos d’un bus rempli de machines de vote, apparemment abandonné après être tombé en panne. Nous avons contacté un témoin afin de valider le récit, nous vous tiendrons informés si une suite lui est donné.
  • 18h15 : L’équipe juridique du président Donald Trump vient de commencer une expertise criminelle judiciaire des machines à voter de Dominion dans le comté d’Antrim, dans le Michigan après qu’un juge ait autorisé l’examen vendredi.

« Notre équipe va pouvoir se rendre sur place ce matin vers 8h30 et y restera pendant environ huit heures pour effectuer l’expertise informatique. Nous aurons les résultats dans environ 48 heures, et cela nous en dira long sur ces machines », a déclaré l’avocate Jenna Ellis à Fox News dimanche.

  • 18h08 : Une association de défense des droits des électeurs a informé le ministère de la Justice qu’une société pakistanaise proche de l’armée et des services de renseignement du Pakistan a un lien avec le système d’email des élections du Nevada :

    True the Vote a demandé le fichier des électeurs du Nevada au secrétaire d’État après l’élection du 3 novembre. L’État lui a envoyé le fichier par email. waqas@kavtech.net, qui est l’email de Waqas Butt, PDG de la société pakistanaise Kavtech Solutions Ltd était en copie de l’email.

    Dans une lettre adressée au procureur général adjoint pour la Sécurité nationale John Demers, Catherine Engelbrecht, présidente de True the Vote, a écrit qu’elle était choquée de découvrir l’adresse pakistanaise dans le champ copie de l’email.

« Le fait que cette société ait été citée dans un email contenant l’accès à la base de données des électeurs du Nevada semble être la preuve d’une brèche dans le système de courrier électronique du secrétaire d’État du Nevada », a écrit Mme Engelbrecht.

« Il est évident que les problèmes qu’une telle violation peut prouver incluent l’accès au moins aux informations relatives à l’inscription des électeurs du Nevada. Au pire, elle pourrait révéler une brèche qui donne à une puissance étrangère l’accès non seulement aux systèmes de l’État du Nevada, mais aussi aux systèmes de courrier électronique de toute personne avec laquelle l’État communique par email ».

  • 17h08 : Encore une coïncidence : le comté de Dekalb, en Géorgie, où les soupçons de fraude massive sont épaulés par de multiples preuves, ne sait pas s’il est en possession des accusés de réception attestant du nombre de bulletins de vote par procuration qui ont été ramassés dans quelque 300 boîtes de dépôt dans tout l’État, soit une douzaine d’accusés de réception par boîte de dépôt étant donné la fréquence où elles étaient relevées.
  • 15h52 : Les analyses des bulletins de vote révèlent que les preuves kinétiques peuvent faire la différence entre les bulletins réels et les bulletins générés mécaniquement.
  • 15h44 : Aujourd’hui marque le 3ème anniversaire de la reconnaissance historique de Jérusalem comme capitale d’Israël par Donald Trump. La journée a été marquée par une réunion du cabinet israélien. J’ai eu l’honneur d’y assister et de prendre la parole au moment où la proclamation du Président est devenue un événement permanent.
  • 15h00 : La Géorgie a 250 dossiers ouverts concernant des fraudes pendant les élections, le Bureau d’enquête de l’État, équivalent du FBI, est entré en scène. Une question demeure : est-il aussi corrompu et politisé – donc Démocrate – que le FBI ?
  • 13h55 : La date butoir du 14 décembre où le Collège électoral certifie les élections n’est pas « gravée dans le marbre », Trump peut la repousser et avoir plus de temps pour ses procès.
  • 13h50 : Le secrétaire d’Etat géorgien a déclaré que le gouverneur accepte sa demande d’utiliser le Georgia Bureau of Investigation (GBI, équivalent FBI fédéral) pour aider l’enquête sur les fraudes électorales et autres allégations liées aux élections.

« Le gouverneur et moi-même nous sommes engagés à suivre toutes les pistes, et l’expertise, l’expérience et la main d’œuvre fournies par le GBI nous aideront à avancer plus rapidement dans un processus où le temps est essentiel. Nous ne reculons devant rien pour garantir que tous les Géorgiens puissent avoir confiance dans l’intégrité de notre élection », a déclaré le secrétaire d’État républicain Brad Raffensperger dans un communiqué de presse.

  • 08h05 : Un échantillon statistiquement significatif des votes par correspondance de l’Arizona, ordonné par un tribunal, a révélé que 11 % des bulletins acceptés ne correspondaient pas, selon le propre expert des Démocrates. Cela représente trente fois plus de bulletins illégaux que la marge de victoire. La Géorgie, la Pennsylvanie et le Nevada sont probablement pires.
  • 06h45 : Un conseiller de Dominion a rencontré John Podesta et lui a proposé « tout ce qui pourrait aider à vaincre Trump », selon un email publié par WikiLeaks.
  • 06h14 : Steven Grimberg, juge à la Cour d’appel fédérale en Georgie, nommé par Trump, a déclaré qu’il soutient la décision du juge de district, et rejeté la tentative de l’avocat conservateur Lin Wood de bloquer la victoire de Joe Biden en Géorgie.
  • 05h48 : Plus de 60 législateurs du GOP de Pennsylvanie ont envoyé une lettre au Congrès pour leur demander d’empêcher les votes électoraux du Commonwealth d’aller à Joe Biden. Leur demande, d’un point de vue légal, n’a aucun sens.
  • 05h36 : Ironie : le Venezuela vote pour le parlement et que l’opposition dénonce la fraude électorale. Et ça, nous y sommes habitués depuis toujours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s