Pourquoi fallait-il que le peuple juif tombe dans l’erreur ?

el-greco-dominikos-theotokopoulos-christ-healing-the-blind-man

Jésus guérissant un aveugle, Toile de El Greco.

Note : Désolé si cet article est un peu long, mais les précisions sont nécessaires à une bonne compréhension.

Les péchés d’Israël et de Juda et le jugement de D.ieu

L’histoire dramatique du peuple juif et des tribus qui lui sont associées (Juda, Benjamin, Lévi), doit nous interpeller. Paul dira d’ailleurs dans l’épitre aux Romains 11 :25 , « une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée. »

Les péchés d’Israël et de Juda (les 2 royaumes issus du schisme après le règne de Salomon),  étaient très grands. Non pas qu’Israël et Juda pêchassent plus que les autres nations, mais justement parce qu’Israël et Juda devinrent semblables aux nations qui les entouraient, sombrant dans l’idolâtrie et le culte des divinités païennes.  Suite à cela,  les tribus associées au royaume du nord furent dispersées. Le royaume de Juda survécut un peu plus longtemps puis connut la dévastation et la déportation. La fin du royaume de Juda est d’ailleurs significative :

Livre de Jérémie 39 :6 Le roi de Babylone fit égorger à Ribla les fils de Sédécias en sa présence; le roi de Babylone fit aussi égorger tous les grands de Juda. 7 Puis il fit crever les yeux à Sédécias, et le fit lier avec des chaînes d’airain, pour l’emmener à Babylone.

Le roi de Babylone fît crever les yeux au dernier roi de Juda et assassiner ses fils au préalable. Cette cécité est aussi une cécité spirituelle et une mort spirituelle pour les enfants du peuple juif.

Le prophète Esaïe dira (Esaie 59 :1) : ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; …/.. . Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, Nous tâtonnons comme ceux qui n’ont point d’yeux

Et aussi  (Esaïe 6 :9) : Vous entendrez, et vous ne comprendrez point; Vous verrez, et vous ne saisirez point. Rends insensible le coeur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, Pour qu’il ne voie point de ses yeux, n’entende point de ses oreilles, Ne comprenne point de son coeur, Ne se convertisse point et ne soit point guéri.

Cette cécité spirituelle sera aussi symbolisée  lors de la rencontre de Paul  avec Yéhoshoua (Jésus). Il fut frappé de cécité et fut guéri pour voir le JUSTE et entendre Sa Parole et devenir Son Témoin envers tous les hommes :

Actes 22 :12 Saul [mon] frère, recouvre la vue : et sur l’heure même je tournai les yeux vers lui, [et je le vis]. Et il me dit : le Dieu de nos pères t’a pré-ordonné pour connaître sa volonté, et pour voir le Juste, et pour ouïr la voix de sa bouche. Car tu lui seras témoin envers tous les hommes des choses que tu as vues et ouïes

D.ieu a exercé sa sentence contre son peuple, qui fût donc emmené en déportation après la conquête de Nébuchanetsar. Le peuple juif revint en Judée sous le règne de Cyrus, pour rebâtir Jérusalem. Mais seulement une partie du peuple revint pour accomplir la promesse prophétique de D.ieu. Beaucoup restèrent en Babylonie et se corrompirent avec les pratiques idolâtres  des chaldéens. D.ieu leur dira d’ailleurs à plusieurs reprises :  « Sortez de Babylone »

 Ésaïe 48:20 Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens! Avec une voix d’allégresse annoncez-le, publiez-le, Faites-le savoir jusqu’à l’extrémité de la terre, Dites: L’Eternel a racheté son serviteur Jacob!

 Et aussi en Jérémie 50:8  et Jérémie 51:45

  

Le Calendrier Luni-Solaire Babylonien et le Pharisianisme

Lors de cet exil en Babylonie, une partie du peuple juif s’est corrompu avec les pratiques occultes ou erronées babyloniennes. Ces pratiques se retrouvent aujourd’hui dans le judaïsme à travers des coutumes adoptées lors de cet exil. Une des principales corruptions qui nous intéresse dans cet exposé, est l’adoption d’un calendrier luni-solaire babylonien.

Que dit la Bible du calendrier proposé aux hommes par D.ieu . Dans le récit de l’histoire de Noé, D.ieu donne des précisions  dans sa Parole  en Genèse 7 :11  Et un peu plus loin  en Genèse 8 :1.  Donc du 17ème jour du 2ème mois jusqu’au 17ème jour du 7ème mois, il y a 150 jours pour 5 mois. On en conclut qu’il y a bien 30 jours par mois. Avec 12 mois par an, on obtient une valeur de 360 jours par an. L’année prophétique conserve d’ailleurs cette valeur de 360 jours. C’est cette valeur qui est utilisée pour les décomptes des prophéties de Daniel et de l’Apocalypse.

Cependant à cette valeur est ajoutée un jour par saison, pour obtenir un calendrier de 364 jours soit 12 mois de 30 jours + 1 jour par saison (12*30+4*1=364) , mais aussi 52 semaines de 7 jours (52*7=364). Ce calendrier de 364 jours est parfaitement décrit dans le livre des Jubilés. Ce livre était dans la bible hébraïque jusqu’aux 1er siècles de notre ère, il est toujours dans les canons des Bibles Arméniennes et Ethiopiennes.

Torah-Jubilés 6:28-33
28 Et toi (Moïse), commande aux enfants d’Israël qu’ils observent les années conformément à ce décompte de 364 jours et [cela] constituera une année complète et ils ne décaleront pas son temps de ses jours et de ses fêtes, car toute chose s’accordera avec cela selon leur témoignage et ils ne négligeront aucun jour, ni ne décaleront aucune fête. 29 Mais s’ils négligent et ne les observent pas suivant son ordonnance alors ils dérangeront leurs saisons en entier et les années seront décalées de leur [ordre] et ils négligeront leurs ordres. Et tous les enfants d’Israël oublieront et ne trouveront plus le chemin des années et oublieront les têtes des mois et saisons et shabbats et ils iront faussement ainsi que tout l’ordre des années.

Notez bien que tous les enfants d’Israël oublieront les fêtes et les saisons, pas seulement le peuple juif et les tribus qui lui sont associées, mais aussi les tribus dites perdues. Les dates des fêtes de l’Eternel sont donc décalées.

De plus, les noms des mois et le début de l’année ont été modifiés, car D.ieu précise bien :

Exode 12 :1 Or l’Eternel avait parlé à Moïse et à Aaron au pays d’Egypte, en disant : 2Ce mois-ci vous sera le commencement des mois, il vous sera le premier des mois de l’année.

 

Ce 1er jour du 1er mois, autrement dit le 1er jour de l’année est fixé à l’équinoxe de printemps le 20 Mars au soir. Les jours bibliques commençant au début de la soirée et se terminant à la fin de la journée qui suit.

Genèse 1:5 Et Dieu nomma la lumière, jour; et les ténèbres, nuit. Ainsi fut le soir, ainsi fut le matin; [ce fut] le premier jour. 

Il est à remarquer que des vestiges du décompte des mois bibliques subsistent dans notre mémoire collective et notre calendrier. Car nous avons conservé dans notre calendrier « moderne » les noms de mois qui portent en eux-mêmes des réminiscences de ce décompte :  Septembre (7), Octobre (8), Novembre (9), Décembre (10). Si l’on continue le décompte après décembre (10), alors Janvier =11, Février =12 et par conséquent Mars = 1er mois de l’année.

Pour rattraper le décalage entre l’année du calendrier biblique et l’année solaire, le livre des Jubilés, appelé aussi Thora des Jubilés, précise qu’une semaine complète est ajoutée lorsque le décalage entre la date solaire de l’équinoxe de printemps et la date indiquée par le calendrier biblique est supérieur à 3 jours. Ainsi le calendrier conserve toujours des dates qui correspondent à des jours fixes du calendrier et aucune fête ne subit de décalage ! Ce calendrier qualifié de parfait par les chercheurs, a été retrouvé à Qumran (voir https://actubible.wordpress.com/2018/01/23/israel-un-mysterieux-rouleau-de-la-mer-morte-dechiffre/)

Ce calendrier parfait pour le déroulement et l’observance des fêtes de l’Eternel, qui sont également nommées « Saintes Convocations », était en usage au temps de Yéhoshoua (Jésus), en particulier chez les esséniens.

Le faux calendrier, appelé à tort calendrier hébraïque, tirent ses racines de coutumes babyloniennes. Il est non seulement faux mais en plus contient des noms de mois qui font référence à des divinités babyloniennes. Il a été modifié à de nombreuses reprises pour obtenir sa forme actuelle. C’est un calendrier lunaire resynchronisé sur le calendrier solaire par l’ajout d’un 13ème mois, le mois d’Adar.

Ce calendrier invite tous les croyants à fêter les « Saintes Convocations » de l’Eternel à de fausses dates. C’est la raison pour laquelle Jésus n’a pas fêté Pâque en même temps que la majorité des juifs de son époque.

Yéhoshoua , Jésus, a-t-il fêté Paque en même temps que la majorité des juifs de son époque ?

Comme nous l’avons vu plus haut, l’année comporte 52 semaines de 7 jours soit 364 jours. Le 1er jour de l’année est le 1er soir du printemps le 20 Mars. Les décalages par rapport au calendrier solaire sont rattrapés lorsqu’ils sont supérieurs à 3 jours par une semaine supplémentaire. Ainsi toutes les fêtes de l’Eternel ne peuvent tomber un samedi, pas besoin de décaler une fête comme dans le calendrier du judaïsme orthodoxe. Il semble bien que ce faux calendrier d’origine babylonienne, avec des noms de mois qui correspondent à des divinités babyloniennes, ait été déjà en vigueur au temps de Yéhoshoua (Jésus). Mais remarquez bien que toutes les fêtes juives et chrétiennes sont « des saintes convocations de l’Eternel » pas seulement des fêtes. Il est dommage de ne pas les fêter les bons jours et surtout à des jours qui correspondent à des fêtes de divinités païennes.

Voici des indices qui prouvent que Jésus n’a pas pris la Pâque avant les juifs pharisiens ou saducéens :

Les gardes juifs refusent d’entrer dans le prétoire pour rester « purs », alors que Jésus a déjà célébré la Paque et même été arrêté :

Jean 18 :28Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire: c’était le matin. Ils n’entrèrent point eux-mêmes dans le prétoire, afin de ne pas se souiller, et de pouvoir manger la Pâque.

Jésus avait déjà pris le repas de la Pâque alors qu’il entrait en jugement devant les principaux sacrificateurs puis devant Pilate.

Jean 19 :4 Et Pilate sortit encore dehors, et leur dit : voici, je vous l’amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve aucun crime en lui. 5Jésus donc sortit portant la couronne d’épines, et le vêtement de pourpre; et Pilate leur dit : voici l’homme. 6Mais quand les principaux Sacrificateurs et leurs huissiers le virent, ils s’écrièrent, en disant : crucifie, crucifie. Pilate leur dit : prenez-le vous-mêmes, et le crucifiez : car je ne trouve point de crime en lui. 7Les Juifs lui répondirent : nous avons une loi, et selon notre loi il doit mourir, car il s’est fait Fils de Dieu.

Jésus est crucifié, alors que la majorité des juifs, dont les pharisiens et les prêtres, n’ont toujours pas consommé le repas de la fête de Paque et sont même présents à son jugement devant Pilate.

Matthieu 27 :45 Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre. Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? Quelques-uns de ceux qui étaient là, l’ayant entendu, dirent: Il appelle Elie. Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, qu’il remplit de vinaigre, et, l’ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire. Mais les autres disaient: Laisse, voyons si Elie viendra le sauver. Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l’esprit.

Jésus est mis au tombeau avant même la préparation de la fête, nous rapporte l’apôtre Jean :

Jean 19:8 Or après ces choses, Joseph d’Arimathée, qui était Disciple de Jésus, secret toutefois parce qu’il craignait les Juifs, pria Pilate qu’il lui permît d’ôter le corps de Jésus; et Pilate le lui ayant permis, il vint, et prit le corps de Jésus. Nicodème aussi, celui qui auparavant était allé de nuit à Jésus, y vint apportant une mixtion de myrrhe et d’aloès d’environ cent livres. Et ils prirent le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de linges avec des Aromates, comme les Juifs ont coutume d’ensevelir. Or il y avait au lieu où il fut crucifié un jardin, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne n’avait encore été mis. Et ils mirent là Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était près.

 

De même le jour suivant, de bon matin

Matthieu : 62Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, 63et dirent: Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore: Après trois jours je ressusciterai.

Donc le lendemain de la crucifixion, au matin, après le jour de préparation, les sacrificateurs et les pharisiens vont voir Pilate. Ce jour ne peut être ni un jour de shabbat (samedi) , ni le jour très saint de Pâque, il s’agit d’un jeudi.

Jésus n’a donc pas pris le repas de Paque en même temps que la majorité des juifs de son époque. Ce qui est logique car le calendrier biblique parfait établi dans le Livre des Jubilés, place le début de l’année le 1er du 1er mois, et le livre des Lévitiques la fête de Paque le 14ème jour du premier mois.

Lévitique 23 :  5Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l’Eternel.

Alors pensez-vous sérieusement que Yéhoshoua (Jésus), le messie,  se soit trompé de jour ou plutôt est-ce la majorité des juifs qui se trompèrent de jour ? Jésus qui dira de lui-même : 

Matthieu 5 :17Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

 

Pourquoi fallait-il que les juifs se trompent de jour ?

Imaginez un instant que les juifs, en particulier le grand prêtre et les pharisiens, et Yéhoshoua (Jésus) aient célébré la fête de Paque le même jour ? Et bien, Jésus n’aurait pu accomplir son sacrifice sur la croix et mourir pour nos péchés. Car il fallait comme le disent les écritures que tout soit accompli :

Jésus s’est présenté chez les siens (le peuple juif), et comme l’agneau qui devait être accueilli dans la famille et déclaré apte au sacrifice, il s’est présenté devant les sacrificateurs, les pharisiens qui l’ont mis à l’épreuve et déclaré apte à subir le châtiment.  Il a nettoyé sa maison comme il se doit avant la fête des pains sans levain, en chassant les vendeurs de la maison de son Père (Le Temple de Jérusalem). Il a célébré le repas de Paque avec ses disciples le jour exact commandé dans les écritures.

Si les prêtres et les pharisiens avaient célébré la Paque le même jour, ils n’auraient pu condamner Jésus le jour exact de la fête.  Il fallait aussi que l’agneau pascal fût conduit au sacrifice par le grand prêtre. Si donc le grand prêtre  avait célébré la Paque ce même jour,  il n’aurait pu le faire.

Et aussi la prophétie du Livre des Jubilés n’aurait pu s’accomplir.

Torah-Jubilés 6:29 Mais s’ils négligent et ne les observent pas suivant son ordonnance alors ils dérangeront leurs saisons en entier et les années seront décalées de leur [ordre] et ils négligeront leurs ordres. Et tous les enfants d’Israël oublieront et ne trouveront plus le chemin des années et oublieront les têtes des mois et saisons et shabbats et ils iront faussement ainsi que tout l’ordre des années.

Yéhoshoua, Jésus, a accompli la Loi toute la Loi et aux bonnes dates et jours de l’année. Jésus a donc célébré la Paque un Mardi soir 14ème jour de l’année, est mort et a été crucifié un Mercredi, Il est donc ressuscité trois jours après, car il devait rester 3 jours et 3 nuits dans le sein de la terre.

Matthieu 12 : 40Car comme Jonas fut dans le ventre de la baleine trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits.

 

 

Conclusion

D .ieu a non seulement sacrifié son Fils Yéhoshoua, Jésus , mais également son peuple. Car sans l’égarement d’Israël, le salut ne serait pas parvenu aux nations et Yéhoshoua n’aurait pu accomplir la Loi aux dates exigées. Et ce, afin que le sacrifice qui nous donne le salut s’accomplisse parfaitement selon la Loi donnée aux prophètes et au peuple d’Israël, aux dates et selon les commandements de D.ieu. Jésus s’est offert lui-même pour mourir à notre place. Sacrifice pour le salut des juifs et des nations !

 

Sources :

2 réponses à “Pourquoi fallait-il que le peuple juif tombe dans l’erreur ?

  1. Pingback: La fête de l’ascension est toujours fêtée un jeudi ? Mais pour quelle raison ? | Actu Bible : Le blog des Actualités et de la Bible·

  2. Pingback: Jésus a accompli, en ces temps de Pâque, les prophéties écrites 500 ans avant Lui ! | Actu Bible : Le blog des Actualités et de la Bible·

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s