Le Messie attendu par le peuple juif, ne peut être que Jésus, même le Talmud le prouve!

La plupart de nos amis juifs ne reconnaissent pas Jésus, Yéhoshoua (son nom en hébreu, D.ieu Sauve ), comme le Messie prophétisé dans le Tanakh’ (Bible hébraïque).

Nous allons ici démontrer que seul Jésus , Yéhoshoua, peut correspondre aux descriptions faites par les prophètes, mais  également que même des passages du Talmud prouvent que Jésus est bien Celui qui était annoncé, c’est à dire le Messie (voir à la fin de l’étude).

Le Messie, appelé « fils de l’homme »dans les textes de Qumran

Le Messie, appelé « fils de l’homme », était annoncé déjà par le prophète Hénoc (quelquefois nommé aussi Enosh ou Hénosh).

Jésus n’a jamais caché qu’il était le Messie. En disant qu’Il était « Le Fils de l’Homme », il déclarait aussi qu’il était le Messie. Il a de plus, clairement confirmer cela à de nombreuses reprises  et à beaucoup, en particulier aux principaux sacrificateurs et responsables pharisiens, saducéens et scribes.

Ce titre « Fils de l’Homme » était équivalent au titre de Messie, à l’époque du Christ.
Voici ce qu ‘il est dit du « Fils de L’Homme » dans le livre d’Hénoc qui était dans le canon de la Bible Hébraïque avant Yavnéh, qui a été retrouvé dans des Tanakh’ s de juifs égyptiens qui est toujours dans le canon des Bibles Ethiopienne et Arménienne. Livre qui fût retrouvé aussi à Qumran. D’ailleurs d’où les tribus d’Israël tenaient-elles , qu’un libérateur (un Messie) allait venir les délivrer avant Moïse ?  lisez attentivement ce texte :
»5. Dans ces jours les rois, les princes, les puissants, et ceux qui possèdent la terre se lèveront, verront, et comprendront ; ils le verront assis sur son trône de gloire, et devant lui les saints qu’il jugera dans sa justice. 6. Et rien de ce qui sera dit devant lui ne sera vain. 7. Alors le trouble les saisiras, ils seront semblables à des femmes surprises par les douleurs de l’enfantement, dont le travail est pénible, dont la délivrance est difficile. 8. Ils se regarderont les uns les autres et dans leur stupeur ils baisseront le visage. 9. Et ils seront frappés d’effroi quand ils verront le Fils de l’homme assis sur son trône de gloire. 10. Alors les rois, les princes, et tous ceux qui possèdent la terre, célébreront celui qui les gouverne tous, celui qui était caché. Car depuis le commencement le Fils de l’homme était caché ; le Très-Haut le retenait en présence de sa puissance et ne le révélait qu’aux élus. 11. C’est lui qui a rassemblé les saints et les élus ; aussi tous les élus seront-ils devant lui en ce jour. 12. Tous les rois, les princes, les puissants et ceux qui gouvernent sur la terre, se prosterneront devant lui, et l’adoreront. 13. Ils mettront leur espérance dans le Fils de L’homme, ils lui adresseront leurs prières et invoqueront sa miséricorde »

Le Messie est appelé « Fils de l’Homme » car dans leCiel, Celui qui allait venir sous forme humaine est appelé « Fils de l’Homme ».

les juifs pieux de l’époque de Jésus, attendaient bien le Messie pour cette époque précise.

Les prophéties de Daniel annonçant qu’un Messie viendrait et serait retranché correspondent exactement à la venue de Jésus. Il n’y a aucune autre date possible.

Daniel 9:25  Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’à l’Oint, au Conducteur, il y a sept semaines; dans soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux. 26Après les soixante-deux semaines, un Oint (Messie) sera retranché, et il n’aura pas de successeur.

pour plus d’explications, voir :

https://actubible.wordpress.com/2017/04/05/annonce-de-la-venue-du-messie-yehoshoua-jesus-dans-le-livre-de-daniel/

 

Le Messie devait naître à un lieu précis

Lorsqu’ Hérode fût averti de la naissance du Messie, il convoqua les sages et leur demanda « où devait naître l’enfant-Messie ? », les principaux , s’appuyant sur les paroles du prophète Michée, lui répondirent que le seul endroit où le Messie devait naître était Bethléem.

Matthieu Chap. 2

1Or Jésus étant né à Bethléhem, [ville] de Juda, au temps du Roi Hérode, voici arriver des Sages d’Orient à Jérusalem. 2En disant : où est le Roi des Juifs qui est né? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus l’adorer. 3Ce que le Roi Hérode ayant entendu, il en fut troublé, et tout Jérusalem avec lui. 4Et ayant assemblé tous les principaux Sacrificateurs, et les Scribes du peuple, il s’informa d’eux où le Christ devait naître. 5Et ils lui dirent : à Bethléhem, [ville] de Judée; car il est ainsi écrit par un Prophète :

6Et toi, Bethléhem, terre de Juda, tu n’es nullement la plus petite entre les Gouverneurs de Juda, car de toi sortira le Conducteur qui paîtra mon peuple d’Israël.

 

Ce verset 6 fait directement écho  au verset 2 du chapitre 5 de Michée

Michée 5:2 Mais toi, Bethléhem Ephrata, petite pour être entre les milliers de Juda, de toi me sortira [quelqu’un] pour être Dominateur en Israël; et ses issues sont d’ancienneté, dès les jours éternels.

Un Messie de lignée royale, de la maison de David annoncé par Esaïe

Ésaïe 11:1 Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï (le père de David), Et un rejeton naîtra de ses racines. 2L’Esprit de l’Eternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Eternel 14C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel (D.ieu avec nous).

Les parents de Jésus, Yéhoshoua, ont du aller à Bethléhem, pour se faire recenser comme le décret romain l’avait exigé. Car Marie et Joseph, sont descendants de David, même si Joseph n’est que le père adoptif de Jésus.

Luc2:1 En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. 2Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. 3Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. 4Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David, 5afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. 6Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, 7et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.

Jésus, est bien de la descendance de David, comme annoncé par les prophètes.

 

Que Dit le Talmud de Jésus ?

Le Talmud insulterait-il  Yéshoua (Jésus) ? Il semble bien que non !

Déjà, il faut savoir que le « jésus », qui est insulté dans le Talmud, ne peut être le Jésus des évangiles.

« Il est fort peu probable que le Yeshou[a] dont parle le Talmud corresponde au JC (Jésus-Christ des Evangiles) dont vous parlez. Les textes ont été censurés car ils prêtaient à confusion, mais selon de nombreux Rishonim , il ne s’agît pas du même personnage. Ceux qui soutiennent qu’il ne s’agît pas du même Yeshoua ont en leur faveur une preuve difficilement contournable : le Yeshoua du Talmud était élève du Rabbin Yeoshoua Ben Pera’hia (Sanhedrin 107b et Sota 47a) , or ce dernier vivait sans aucun doute au deuxième siècle avant JC. »

voir https://wordpress.com/post/actubible.wordpress.com/324

 

Un Rabbin reconnait le Messie Jésus, (Yéhoshoua) dans le Talmud – Mas. Soucca 52a

jésusKippour – Jour de pleurs et d’humiliation. La lecture du talmud Soucca 52A, est intéressante à plus d’un titre.

Un Rabbin y reconnait clairement que Jésus (Yéhoshoua) fils de Joseph est le Messie. Et reconnait également son sacrifice.

Voici le passage du Talmud en question , TALMUD de Babylone – Soucca 52A ;

Le pays pleurera, toutes les familles seront séparées; la famille de la maison de David sera séparée, et leurs femmes séparées. 1 N’est-ce pas, disaient-elles, une dispute a fortiori? Si à l’avenir2, quand ils seront engagés dans le deuil et que l’Inclinaison Maléfique n’aura plus de pouvoir sur eux2,3 la Torah4 dit néanmoins, les hommes et les femmes séparément, combien plus encore maintenant5 quand ils sont engagés dans la joie et que l’Inclinaison Maléfique a sur eux. 6

Quelle est la cause du deuil[mentionné dans le dernier verset cité]? 1 – R. Dosa et les Rabbins divergent sur ce point. L’un expliqua: »La cause est le meurtre du Messie, fils de Joseph, 7 et l’autre, le meurtre de l’inclination maléfique.

C’est bien selon lui qui explique que la cause est le meurtre du Messie, fils de Joseph, puisque ceci est bien en accord avec le verset de l’Écriture, et ils me regarderont parce qu’ils l’ont précipitamment poussé, et ils pleureront pour lui comme un seul deuil pour son fils unique;

Ce passage du Talmud commente donc le passage du Tanakh’ (ancien testament) du livre de Zacharie au Chapitre 12

10  Et je répandrai sur la maison de David, et sur les habitants de Jérusalem, l’Esprit de grâce et de supplications; et ils regarderont vers moi, qu’ils auront percé, et ils en mèneront deuil, comme quand on mène deuil d’un fils unique, et ils en seront en amertume, comme quand on est en amertume à cause d’un premier-né. 11En ce jour-là il y aura un grand deuil à Jérusalem, tel que fut le deuil d’Hadadrimmon dans la plaine de Méguiddon. 12Et la terre mènera deuil, chaque famille à part : la famille de la maison de David à part, et les femmes de cette maison-là à part; la famille de la maison de Nathan à part, et les femmes de cette maison-là à part. 13La famille de la maison de Lévi à part, et les femmes de cette maison-là à part; la famille de Simhi à part, et ses femmes à part. 14Toutes les familles qui seront restées, chaque famille à part, et leurs femmes à part.

 

Egalement, le Talmud confirme de sacrifice de Jésus, car plus aucun sacrifice n’a été agréé après celui de Jésus !


Le Talmud juif donne la preuve inattendue que JESUS est le MessieLe Talmud des Juifs se compose d’une vaste collection d’enseignements des rabbins juifs anciens. Il est composé de la Michna (la loi orale) et la Guemara (commentaire sur la loi orale). Le Talmud n’est pas une écriture inspirée, comme la Bible, mais il contient des témoignages importants de choses qui se sont produites au cours du premier siècle et des siècles environs.

Le Talmud n’a pas affirmé que Jésus est le Messie – loin de là – mais il donne de nombreux points d’information qui involontairement appuient les revendications messianiques de Jésus de Nazareth. Vous devez réaliser que le Talmud a été écrit des siècles avant les arguments sophistiqués formulés contre le christianisme.Par exemple, la Bible dans Zacharie 12:10 dit: « ils regarderont vers moi, celui qu’ils ont transpercé. »

Traditionnelle aujourd’hui apologistes juifs affirment énergiquement que cela ne pouvait se référer à la crucifixion de Jésus dans laquelle ses mains et ses pieds étaient percés. Les apologistes juifs prétendent que ce verset n’est pas une prophétie messianique. Des versions juives plus récentes de la Bible donnent un relief différent du texte de Zacharie 12:10 , ce qui rend son messianisme (allusion à Jésus le Messie) moins clair.

Le Talmud, cependant, est très direct en affirmant que les anciens rabbins ont examiné celle-ci comme une prophétie messianique. Dans la section intitulée Soucca 52a le verset de Zacharie 12:10 est paraphrasé: «. Ils me regardent, le Messie, à qui ils ont transpercé» Les rabbins sont allés jusqu’à en fait insérer le mot «Messie» dans le texte!

Le Talmud Soucca 52a ne dit pas directement que Jésus est le Messie, mais montrent que les anciens rabbins juifs croyaient que le Messie serait transpercé. En fait, le Talmud va très loin et affirme que les prophéties de l’Ancien Testament montrent un Messie souffrant (Isaïe 53, etc) et quelles sont en fait des prophéties messianiques.

Le Talmud Sanhédrin 97b et de 98b affirme que le passage prophétique dans le chapitre 53e Isaïe se réfère au Messie. Isaïe 53, comme je l’ai écrit dans des articles DTF, prophétise clairement que le Messie devait mourir pour les péchés du peuple. Jésus a accompli ceci et plus de 300 autres prophéties prédictives contenues dans l’Ancien Testament. Aucune autre personne de toute l’histoire du monde ne peut se targuer d’avoir accompli une chose pareille !

Le Talmud traite honnêtement des prophéties relatives aux souffrances du Messie, mais a également eu à expliquer les prophéties de la glorification du Messie. Certains des anciens rabbins enseignèrent qu’il y aurait deux Messies, l’un Messie souffrant qui allait mourir et un autre Messie glorieux qui voulait être roi. Ils n’ont pas su discerner la première et la deuxième d’un seul et même Messie. Fait important toutefois, les rabbins voient, comme tant que chrétiens le font aujourd’hui, que ces prédictions tant de la souffrance et la gloire sont messianique. Ce sont des arguments puissants pour les apologistes chrétiens.

En citant une prophétie messianique d’un apologiste juive dira souvent «Si tu savais l’hébreu, vous sauriez que le passage en question n’est pas messianique. » Ils oublient que les talmudistes anciens savaient l’hébreu et ils ont affirmé que les prophéties messianiques sont! !

Le Talmud contient également des témoignages de certains événements miraculeux survenus dans le premier siècle. Dans le Talmud, traité Yoma 39b, quatre phénomènes inhabituels distincts sont enregistrés. Ces événements sont survenus au cours des 40 ans avant la destruction du second Temple. Le second Temple fut détruit en l’an 70 après JC nous parlons donc des années 30 après JC à 70 après JC.

Résultat de recherche d'images pour "destruction du temple"

L’année 30 de notre ère est la date approximative a laquelle Jésus le Messie est mort pour les péchés du peuple. Quand Il est mort et ressuscité, le système du Temple sacrificielle de sacrifices d’animaux a été remplacé et est devenu obsolète. Dieu n’est plus honoré par  les sacrifices d’animaux

   TALMUD Yoma 39b :     Nos rabbins enseignaient: L’année où Siméon le Juste mourut, il leur annonça qu’il mourrait. Ils ont dit: D’où savez-vous cela? Il répondit: Chaque jour de l’Expiation, un vieil homme, vêtu de blanc, enveloppé de blanc, se joignait à moi, entrait dans[le Saint des Saints] et le quittait avec moi, mais aujourd’hui je fus rejoint par un vieil homme, vêtu de noir, enveloppé de noir, qui entrait, mais ne sortait pas, avec moi. Après la fête[de Soukkoth], il fut malade pendant sept jours et mourut. Nos rabbins enseignèrent: Au cours des quarante dernières années, avant la destruction du Temple, le sort[Pour le Seigneur] n’est pas monté dans la main droite, et la sangle cramoisi n’est pas devenue blanche.

 

Le traité Yoma 39b est en relation avec le Jour de l’Expiation, appelé Yom Kippour. Dans ce traité, il est précisé que pour l’offrande du bouc au Seigneur, celui-ci fût apporté par la main gauche du grand prêtre et ce pendant ces 40 années. Cela était un mauvais signe comme le signifie le judaïsme. A Yom Kippour, deux boucs ont été . L’un était d’être sacrifié sur l’autel du Seigneur et un autre était d’être le bouc émissaire. L’offrande du bouc réservé au Seigneur venait toujours dans la main gauche pendant ces 40 ans!

Autre phénomène enregistré dans Yoma 39b est relatif au cordon écarlate. A Yom Kippour, ils ont accroché un cordon rouge. Avant les année 30 avant JC, le cordon rouge utilisé, souvent se décolorait et devenait miraculeusement blanc, ce qui rappelait Ésaïe 1:18 où il est dit: « Si vos péchés sont comme le cramoisi (rouge sang), ils deviendront blancs comme la neige. » Pendant les 40 années qui suivirent le sacrifice de Jésus, à chaque Yom Kippour (Jour du Pardon), le cordon est toujours resté écarlate et ne devint plus jamais blanc.

Yoma 39b enregistre aussi que les portes du Temple ouvertes par eux-mêmes, restèrent ainsi pendant ces 40 ans. Ce fut aussi un mauvais signe. Les rabbins relient ceci à Zacharie 11:01, qui est un verset biblique indiquant qu’un jour, le Temple serait brûlé comme cela l’à était en 70 après JC (destruction du Temple par les romains).

Yoma 39b rapporte également le fait que la lumière de la menorah la plus à l’ouest dans le Temple ne serait pas restée allumée. Ce fut encore un mauvais signe. La menorah la plus à l’ouest était utilisée pour allumer l’ensemble des autres chandelles.

Les péchés du peuple n’ont donc pas été pardonnés par des sacrifices d’animaux après que Jésus soit mort et ressuscité vers 30 DA. Ils avaient rejeté le Messie. Il n’y avait plus de pardon par les sacrifices d’animaux. Ils doivent donc se repentir et se tourner vers le Messie pour recevoir le pardon des péchés. Beaucoup de juifs se tournèrent vers Jésus et formèrent l’église primitive. De nos jours beaucoup de personnes juives qui croient en Jésus comme Messie ont formé des synagogues juives messianiques.

Il y a eu une transition de 40 ans au début de l’ère de la Loi, quand les Juifs ont passé 40 ans dans le désert sous la direction de Moïse. Il y a eu aussi une transition de 40 années à la fin de l’ère le la Loi à partir de 30 après JC jusqu’à 70 après JC. Dieu a mis en garde son précieux peuple, le peuple juif, pendant ces temps. Dieu leur a donné des signes qui montrent que les sacrifices d’animaux ont été remplacés par la dernière expiation faite par Jésus le Messie.

(C) 2016 William P. Nugent, permission granted to email or republish for Christian outreach.

Le Messie devait être crucifié

Nous savons que la crucifixion n’a pas été inventée avant l’Empire Perse, après quoi elle a été largement adoptée par les Romains.  La forme officielle d’exécution en Israël était la lapidation.  Il est donc particulièrement surprenant de trouver la crucifixion du Messie détaillée dans la période d’Isaïe bien avant que cette forme d’exécution ne soit inventée.

Le Psaume 22 est un autre passage important qui décrit la mort de Jésus du point de vue du Christ crucifié sur la croix.  Ses ossements non brisés, sa soif, ses mains et ses pieds percés, son humiliation et son ridicule, et même le jeu fait avec ses vêtements sont décrits par David dans le Psaume 22, près de 1000 ans avant la crucifixion.  Zacharie 12:10 ajoute au portrait en déclarant : « Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé », en offrant une description par l’Éternel de ceux qui le verront à Son Retour.

Ici, dans Ésaïe 53, nous trouvons l’objectif de la mort du Christ écrite à l’avance. Ésaïe est un livre surnaturel, et c’est un passage surnaturel. (Chuck Missler KHouse)

CONCLUSION

Plusieurs passages du Talmud confirment :

  • qu’un Messie fils d’un Joseph a été assassiné (talmud Soucca 52A)
    [Il n’y a pas d’autre Messie fils d’un Joseph qui corresponde à une autre personne que Jésus et qui ait été assassiné et sur lequel les peuples de la terre pleureront].
  • qu’à la suite de la mort sur la croix en sacrifice des péchés , plus aucun sacrifice n’a été agréé au Temple qui fût ensuite détruit par la suite. (Talmud Yoma 39b)
  • que le chapitre 53 d’Esaie parle bien d’un Messie souffrant pour son peuple.
  • et qu’il devait être crucifié alors que le supplice n’avait pas encore été inventé.

Par conséquent plus personne ne peut offrir de réel sacrifice pour le pardon des péchés depuis la mort du Messie Yéhoshoua (Jésus) fils de Joseph , comme l’appelaient les gens de l’époque qui refusaient sa messianité. Le seul moyen de pardon des péchés, se trouve donc dans le sacrifice de Jésus, Yéhoshoua Ben Yossef , le messie attendu par les nations et le peuple juif en particulier !

 

Les conditions de la venue du Messie

  • Le Messie devait naître à un endroit précis, Betléhem
  • A une date précise , celle qui correspond à Jésus
  • Etre de lignée royale, de la maison de David, tout en étant fils de Joseph (par adoption, c’est aussi comme cela que le nommaient ceux qui ne croyaient pas en lui : « N’est il pas le fils de Joseph ? »

Donc oui, un Messie fils de Joseph mais de la lignée royale de David devait naître à cette époque , à ce lieu précis et devait mourir comme le prévoyaient Daniel et Esaïe.
Vous pouvez vous référez à tous les messies du monde. Le Seul qui corresponde à toutes ces descriptions prophétiques est bien Jésus, Yéhoshoua.
Car on ne peut remonter le temps, et même si on accorde au messie un délai de presque 2000 ans , quel est le messie juif qui peut naître aujourd’hui à Bethléem (ville 100% arabe), et qui pourrait démontrer son ascendance royale de la maison de David. Toutes les archives royales ont été détruites et perdues.
Le Messie doit aussi venir pour régner et mettre de l’ordre sur la terre et qu’attendent les juifs , c’est bien ce Jésus, Yéhoshoua, qui reviendra.
◄ Ésaïe 53 ►
1Qui est-ce qui a cru à notre prédication? et à qui est-ce qu’a été visible le bras de l’Eternel?
2Toutefois il est monté comme un rejeton devant lui, et comme une racine sortant d’une terre altérée; [il n’y a] en lui ni forme, ni apparence, quand nous le regardons, il n’y a rien en lui à le voir, qui fasse que nous le désirions.
3[Il] est le méprisé et le rejeté des hommes, homme de douleurs, et sachant ce que c’est que la langueur ; et nous avons comme caché notre visage arrière de lui, tant il était méprisé; et nous ne l’avons rien estimé.
4Mais il a porté nos langueurs, et il a chargé nos douleurs; et nous avons estimé qu’étant [ainsi] frappé, il était battu de Dieu, et affligé.
5Or il était navré pour nos forfaits, [et] froissé pour nos iniquités, l’amende qui nous apporte la paix a été sur lui, et par sa meurtrissure nous avons la guérison.
6Nous avons tous été errants comme des brebis; nous nous sommes détournés chacun en [suivant] son propre chemin, et l’Eternel a fait venir sur lui l’iniquité de nous tous.
7[Chacun] lui demande, et il en est affligé, toutefois il n’a point ouvert sa bouche, il a été mené à la boucherie comme un agneau, et comme une brebis muette devant celui qui la tond, et il n’a point ouvert sa bouche.
8Il a été enlevé de la force de l’angoisse et de la condamnation, mais qui racontera sa durée? car il a été retranché de la terre des vivants, et la plaie lui a été faite pour le forfait de mon peuple.
9Or on avait ordonné son sépulcre avec les méchants, mais il a été avec le riche en sa mort; car il n’avait point fait d’outrage, et il ne s’est point trouvé de fraude en sa bouche.
10Toutefois l’Eternel l’ayant voulu froisser, l’a mis en langueur. Après qu’il aura mis son âme [en oblation pour le] péché, il se verra de la postérité, il prolongera ses jours et le bon plaisir de l’Eternel prospérera en sa main.
11Il jouira du travail de son âme, et en sera rassasié; mon serviteur juste en justifiera plusieurs par la connaissance qu’ils auront de lui; et lui-même portera leurs iniquités.
12C’est pourquoi je lui donnerai son partage parmi les grands, [et] il partagera le butin avec les puissants, parce qu’il aura épandu son âme à la mort, qu’il aura été mis au rang des transgresseurs, et que lui-même aura porté les péchés de plusieurs, et aura intercédé pour les transgresseurs. »

voir https://actubible.wordpress.com/2018/06/30/le-livre-prophetique-desaie/

 

 

 

Une réponse à “Le Messie attendu par le peuple juif, ne peut être que Jésus, même le Talmud le prouve!

  1. Pingback: Les 614 ème et 615 ème mitsvotes ! | Actu Bible : Le blog des Actualités et de la Bible·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s