Site possible du procès de Yéshoua (Jésus) découvert à Jérusalem lors de fouilles.

Tour de David dans la vieille ville de Jérusalem (Crédit : Seth J. Frantzman/The Jerusalem Post)

Possible Site of Jesus’ Trial Found During Jerusalem Dig

Puis ils conduisirent Jésus de la maison de Caïphe au quartier général du gouverneur. C’était tôt le matin. Ils n’entrèrent pas eux-mêmes dans le quartier général du gouverneur, afin de ne pas être souillés, mais de pouvoir manger la Pâque. Jean 18:28 (ESV)

Il y a dix-neuf ans, l’archéologue de district Amit Re’em et son équipe ont commencé à creuser sous le sol d’une prison ottomane abandonnée appelée Kishle (en turc pour les casernes) dans la vieille ville de Jérusalem. Certains disent qu’ils ont découvert l’endroit où s’est déroulé le procès de Jésus – une découverte d’une grande importance pour les chrétiens qui, pendant la Semaine Sainte, se souviennent de cet événement douloureux, avant Pâques.

Selon le Chicago Tribune, l’ensemble de la fouille improbable, à travers des milliers d’années d’histoire, a commencé avec des plans d’agrandissement de la Tour du Musée David. « Mais l’histoire a pris une tournure étrange lorsque les archéologues[avec l’Autorité des Antiquités d’Israël] ont commencé à peler des couches sous le sol dans un bâtiment abandonné adjacent au musée… », écrit The Tribune. Ils ont créé l’équivalent d’une cage d’ascenseur dans le temps, en commençant par le début des années 1900 au sommet et en descendant à travers sept niveaux de sol.

Les artefacts découverts au sommet comprenaient un dessin de 1947 gribouillé sur les murs de l’ancienne prison par un membre de l’underground juif à la veille de la guerre d’indépendance d’Israël. Lisez à ce sujet dans le Jerusalem Post.

Les archéologues ont creusé à travers sept couches de l’histoire de Jérusalem à l’intérieur du Kishle, révélant les fondations du grand palais d’Hérode où le procès de Jésus a pu avoir lieu. (Crédit : Ruth Eglash/Washington Post)

Sous la prison, les archéologues ont découvert siècle après siècle de l’Antiquité. Pendant deux ans, des équipes d’ouvriers ont creusé soigneusement à la main à travers une série de murs. Parmi les reliques et les ruines découvertes se trouvaient des cuves mourantes, une usine de tannage du cuir, un bain rituel juif et un tunnel d’eau s’étendant jusqu’à une piscine construite par le roi Hérode le Grand, selon Breaking Israel News.

Les fouilles, menées en 1999 et 2000, sont le fruit d’au moins 2 700 ans d’histoire de Jérusalem. Récemment, de plus en plus de Kishle a été ouvert au public.

Au fond des fouilles, rapporte Breaking Israel News, les archéologues ont trouvé un mur construit par le roi Ezéchias de Juda pour protéger Jérusalem contre l’attaque de la menace assyrienne. Les experts datent ce mur autour du 8ème siècle avant JC.

Et le roi d’Assyrie envoya le Tartan, le Rab-saris et le Rabshakeh avec une grande armée de Lachish au roi Ezéchias à Jérusalem. Et ils montèrent et vinrent à Jérusalem. Quand ils sont arrivés, ils sont venus et se sont tenus près du conduit de la piscine supérieure, qui se trouve sur l’autoroute menant au champ de la laveuse. 2 Rois 18:17 (ESV)

Il[Ezéchias] s’est mis au travail avec détermination et a construit tout le mur qui a été démoli et a élevé des tours sur lui, et à l’extérieur il a construit un autre mur, et il a fortifié le Millo dans la ville de David. Il fabriquait aussi des armes et des boucliers en abondance. 2 Chroniques 32:5 (ESV)

En plus de cette structure, ces explorateurs de l’histoire humaine ont trouvé les vestiges de murs construits 600 ans plus tard par les Hasmonéens qui ont régné sur Jérusalem après la révolte des Maccabées.

Ensuite, selon Breaking Israel News, ils ont identifié les fondations du palais du roi Hérode le Grand, construit au 1er siècle av.

L’argument en faveur de la présence de Pilate

« La Cour de Pilate. » Jésus avant Pilate, premier entretien. James Tissot (1836-1902), Wikimedia Commons – Domaine public.

Beaucoup croient que ce palais était le quartier général de Ponce Pilate et l’endroit où il a essayé Jésus, conduisant finalement à sa crucifixion.

Ferrell Jenkins, expert en voyages au Moyen-Orient, dans un blog de 2016 intitulé « Under the jail-a visit to the Kishle », a raconté la théorie selon laquelle le siège de Pilate se trouvait dans le palais d’Hérode. « Le préfet romain, comme Pilate, ferait sa résidence au palais d’Hérode lors de ses visites à Jérusalem depuis Césarée. Hérode Antipas, fils d’Hérode le Grand, et Ponce Pilate, le gouverneur[préfet] de Judée étaient tous deux à Jérusalem au moment de la crucifixion de Jésus (Luc 3:1 ; 23:4-16). Et ils étaient tous les deux hébergés dans le meilleur « hôtel » de la ville, » dit Jenkins.

Le Tribune a dit que Shimon Gibson, professeur d’archéologie à l’Université de Caroline du Nord, a peu de doute que le composé d’Hérode était le site du procès de Jésus. Gibson indique que l’Évangile de Jean décrit l’endroit où s’est déroulé le procès comme un  » pavé de pierre bosselé « , caractéristique des découvertes archéologiques à proximité.

Lorsque Pilate entendit ces paroles, il fit sortir Jésus et s’assit sur le siège du jugement à un endroit appelé Le Pavement de pierre, et en Araméen Gabbatha. Jean 19:13 (ESV)

« Il n’y a, bien sûr, aucune inscription indiquant que cela s’est produit ici, mais tout -archéologique, historique et évangélique – tout tombe en place et a un sens », le Tribune cite Gibson en disant.

Même Amit Re’em, qui était responsable des fouilles de Kishle, croit que le procès de Jésus a eu lieu dans le palais d’Hérode, selon Jenkins qui a participé à une visite personnelle dirigée par l’archéologue du district.

Plus d’un million de chrétiens visitent Jérusalem chaque année, selon l’Hommage, et le lieu de l’épreuve de Jésus revêt une signification particulière. « Pour les chrétiens qui se soucient de l’exactitude des faits historiques, c’est très fort « , a déclaré Yisca Harani, experte en christianisme et en pèlerinage en Terre Sainte.

Kishle confirme des histoires bibliques

Le lieu réel du procès de Jésus n’a pas encore été prouvé et pourrait ne jamais l’être ; cependant, les fouilles sous le Kishle ont donné aux archéologues une fenêtre sans précédent à travers les âges et des preuves de la présence juive continue dans la ville de Jérusalem de l’Antiquité à nos jours.

Pour les Israéliens, les fouilles archéologiques au Kishle ne sont rien de moins qu’un monument national, selon Ronny Reich, professeur émérite à l’Université de Haïfa.

« Plusieurs sites montrent des vestiges de l’ancienne Jérusalem, mais chacun d’eux ne montre qu’un chapitre limité de l’histoire de la ville », Breaking Israel News cite Reich. « Les fouilles effectuées sous le sol de l’immeuble Kishle. . . donnent la plus longue séquence de strates, du XIXe siècle[AD] jusqu’au VIIIe siècle[BC].

Les 2 700 ans de preuves découvertes par les fouilles de Kishle vérifient d’importants récits bibliques et donnent foi à ces écrits vénérés par les juifs et les chrétiens. Quelles histoires l’archéologie pourrait-elle révéler ensuite ?

Restez à l’écoute…. et continuez à réfléchir.

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

 

====================== full text in english ======================

Tower of David in Jerusalem’s Old City (Credit: Seth J Frantzman/The Jerusalem Post)

Then they led Jesus from the house of Caiaphas to the governor’s headquarters. It was early morning. They themselves did not enter the governor’s headquarters, so that they would not be defiled, but could eat the Passover. – John 18:28 (ESV)

Nineteen years ago, District Archaeologist Amit Re’em and his team began to dig beneath the floor of an abandoned Ottoman prison called the Kishle (Turkish for barracks) in the Old City of Jerusalem. Some say they uncovered the location where the trial of Jesus took place—a discovery of great significance to Christians who during Holy Week remember that sorrowful, pre-Easter event.

According to the Chicago Tribune, the whole unlikely dig, through thousands of years of history, began with plans to expand the Tower of David Museum. “But the story took a strange turn when the archaeologists [with the Israel Antiquities Authority] started peeling away layers under the floor in an abandoned building adjacent to the museum..,” writes The Tribune. They created the equivalent of an elevator shaft in time, starting with the early 1900’s AD at the top and descending through seven levels of soil.

Artifacts discovered at the top included a 1947 drawing scrawled on the walls of the old prison by a member of the Jewish underground on the eve of Israel’s War of Independence. Read about this find in The Jerusalem Post.

Archaeologists dug through seven layers of Jerusalem history inside the Kishle, revealing the foundations of Herod’s grand palace where Jesus’ trial may have taken place. (Credit: Ruth Eglash/Washington Post)

Beneath the prison, archaeologists uncovered century after century of antiquity. For two years, teams of workers dug carefully by hand through a series of walls. Among the relics and ruins uncovered were dying vats, a leather tanning factory, a Jewish ritual bath, and water tunnel stretching to a pool constructed by King Herod the Great, according to Breaking Israel News.

The excavation, conducted in 1999 and 2000, descended through at least 2,700 years of Jerusalem’s history. Recently, more and more of the Kishle has been opened to the public.

At the bottom of the dig, reports Breaking Israel News, archaeologists found a wall built by Judah’s King Hezekiah to protect Jerusalem against attack by the Assyrian threat. Experts date this wall around the 8th century BC.

And the king of Assyria sent the Tartan, the Rab-saris, and the Rabshakeh with a great army from Lachish to King Hezekiah at Jerusalem. And they went up and came to Jerusalem. When they arrived, they came and stood by the conduit of the upper pool, which is on the highway to the Washer’s Field. — 2 Kings 18:17 (ESV)

He [Hezekiah] set to work resolutely and built up all the wall that was broken down and raised towers upon it, and outside it he built another wall, and he strengthened the Millo in the city of David. He also made weapons and shields in abundance. — 2 Chronicles 32:5 (ESV)

On top of that structure, these explorers of human history found the remains of walls built 600 years later by the Hasmoneans who ruled Jerusalem after the Maccabean revolt.

Next, according to Breaking Israel News, they identified the foundations of King Herod the Great’s palace, built in the 1st century BC.

The Argument for Pilate’s Presence

“The Court by Pilate.” Jesus Before Pilate, First Interview. James Tissot (1836-1902), Wikimedia Commons – Public Domain.

Many believe this palace was Pontius Pilate’s headquarters and the location where he tried Jesus, eventually leading to his crucifixion.

Middle Eastern travel expert Ferrell Jenkins, in a 2016 blog entitled “Under the jail—a visit to the Kishle”, recounted the theory that Pilate’s headquarters were in Herod’s palace. “The Roman Prefect, such as Pilate, would make his residence at Herod’s Palace on his visits to Jerusalem from Caesarea. Herod Antipas, the son of Herod the Great, and Pontius Pilate, the governor [prefect] of Judea were both in Jerusalem at the time of the crucifixion of Jesus (Luke 3:1; 23:4-16). And they were both staying at the best “hotel” in town,” said Jenkins.

The Tribune said Shimon Gibson, archeology professor at the University of North Carolina, has little doubt that Herod’s compound was the site of Jesus’ trial. Gibson points to the Gospel of John as describing the place at which the trial took place as “a bumpy stone pavement” characteristic of nearby archaeological finds.

So when Pilate heard these words, he brought Jesus out and sat down on the judgment seat at a place called The Stone Pavement, and in Aramaic Gabbatha. — John 19:13 (ESV)

“There is, of course, no inscription stating it happened here, but everything —archaeological, historical and gospel accounts— all falls into place and makes sense,” The Tribune quotes Gibson as saying.

Amit Re’em, Jerusalem’s Chief Archaeologist at the Israel Antiquities Authority, standing on top of the Kishle Exhibit. (Credit: Eliana Rudee/Breaking News Israel)

Even Amit Re’em, who was in charge of the Kishle dig, believes that the trial of Jesus took place in Herod’s palace, according to Jenkins who participated in a personal tour led by the district archaeologist.

More than one million Christians visit Jerusalem each year, according to The Tribute, and the site of Jesus trial carries special significance. “For those Christians who are about accuracy in regards to historical facts, this is very forceful,” said Yisca Harani, an expert on Christianity and pilgrimage to the Holy Land.

Kishle Confirms Biblical Stories

The actual location of Jesus’ trial has not yet and may never be proven; however, excavations beneath the Kishle have given archaeologists an unprecedented window down through the ages and evidence of continuous Jewish presence in the city of Jerusalem from ancient to modern times.

For Israelis, the archaeological excavations at the Kishle are nothing short of a national monument, according to Ronny Reich, professor (emeritus) at the University of Haifa.

“Several sites show remains from ancient Jerusalem, but each one shows only a limited chapter of the city’s history,” Breaking Israel News quotes Reich as stating. “The excavations carried out under the floor of the Kishle building . . . give the longest sequence of strata, from the 19th Century [AD] down through the 8th century [BC].

The 2,700 years of evidence uncovered by the Kishle excavations verifies important biblical narratives and gives credence to these writings revered by Jews and Christians alike. What stories might archaeology reveal next?

Stay tuned… and keep thinking.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s