La guerre avec Israël pourrait éclater dans les jours à venir selon le chef du Hamas


La guerre avec Israël pourrait éclater dans les jours à venir selon le chef du Hamas

Le dirigeants du groupe terroriste palestinien Hamas ainsi que d’autres organisations opérant dans la bande de Gaza estiment qu’une guerre pourrait éclater avec Israël dans un futur très proche, rapporte le quotidien arabe basé à Londres Al-Hayat.

Selon les chefs terroristes palestiniens, la probabilité qu’Israël déclenche une guerre dans le sud est de « 95% ».

D’après le leader du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar, Israël utiliserait un exercice militaire de grande envergure prévu dans le sud du pays pour passer à l’action.

Suite à cette évaluation sécuritaire, le Hamas a élevé le niveau d’alerte dans la bande de Gaza et installé des postes de contrôle dans toute l’enclave.

MAHMUD HAMS (AFP/Archives)

Yahya Sinwar (2e à D), chef du Hamas à Gaza, tient dans ses bras le fils de Mazen Faqha, au côté d’Ismail Haniyeh (G), le 27 mars 2017 à Gaza  MAHMUD HAMS (AFP/Archives)

Samedi, l’armée de l’air israélienne a mené un raid sur le sud de la bande après un tir de roquette en provenance de l’enclave palestinienne ayant visé le sud d’Israël dans la nuit.

Côté israélien, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré aujourd’hui devant ses ministre, sans pour autant mentionné Gaza ou le Hamas, qu’Israël ferait le nécessaire pour se défendre.

« Nous participerons aujourd’hui au briefing du chef d’état-major », a déclaré Netanyahou.

« J’ai pleinement confiance dans le chef d’état-major et l’armée israélienne, la plus puissante du Moyen-Orient », a-t-il ajouté.

« Comme je l’ai expliqué au président Trump et plus tard aux dirigeants européens et au président Poutine – nous sommes ici afin de bloquer la propagation de l’islam radical, dirigés par l’Iran et l’Etat islamique », a précisé le chef d’Etat hébreu.

« Nous n’allons pas à la guerre, mais nous ferons tout ce qui est nécessaire pour nous défendre », a-t-il conclu.

Israël tient le Hamas pour responsable de tous les tirs qui proviennent de ce territoire et frappe ses positions en représailles.

Israël et le Hamas observent un cessez-le-feu fragile depuis la fin de la guerre de l’été 2014, la troisième dans la bande de Gaza depuis que le mouvement islamiste y a pris le pouvoir en 2007

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s