Le véritable calendrier hébraïque ? – un mystérieux rouleau de la mer Morte déchiffré –

Les chercheurs de l’université de Haïfa déchiffrent un mystérieux manuscrit de la Mer morteUtilisant 60 fragments minuscules du mystérieux code ancien de l’avant-dernier manuscrit inédit de la mer Morte, les chercheurs de l’Université de Haïfa ont décodé un calendrier unique de 364 jours autrefois utilisé par l’énigmatique secte de Qumrân dans le désert de Judée.

Les 900 manuscrits de la mer Morte (également connus sous le nom de « manuscrits de Qumran ») datant de la période du Second Temple ont été découverts dans les années 1940 et 1950 dans les grottes de Qumran près de la mer Morte.

La secte de Qumrân se désignait elle-même sous le nom de Yahad («Communauté Ensemble») et était un groupe exalté qui vivait un mode de vie ermite dans le désert, confronté à la persécution par l’establishment dominant de l’époque.

Ils ont écrit de nombreux manuscrits, un petit nombre d’entre eux codés- y compris les 60 reliques sur parchemin que le Dr Eshbal Ratson et le professeur Jonathan Ben-Dov du Département des études bibliques de l’Université de Haïfa ont pu traduire.

Les chercheurs ont passé une année entière à étudier minutieusement les minuscules fragments de l’avant-dernier rouleau, dont certains mesuraient moins d’un centimètre carré.

« La récompense de leur dur labeur est un nouvel aperçu du calendrier unique de 364 jours utilisé par les membres de la secte du désert de Judée, y compris la découverte pour la première fois du nom donné par la secte aux jours spéciaux marquant les transitions entre quatre saisons « , a déclaré l’université dimanche dans un communiqué.

Bien qu’un chercheur antérieur ayant examiné les 60 pièces postule qu’elles proviennent de plusieurs parchemins différents, Ratson et Ben-Dov ont prouvé dans un article récemment publié dans le Journal of Biblical Literature que les fragments constituaient en réalité un seul rouleau.

Selon les chercheurs, le calendrier a été impliqué dans l’un des débats les plus féroces entre différentes sectes à la fin de la période du Second Temple.

« Une particularité importante de la présente découverte est le fait que la secte [Qumran] a suivi un calendrier de 364 jours », a déclaré l’université.

« Le calendrier lunaire, que le judaïsme suit à ce jour, nécessite un grand nombre de décisions humaines. Les gens doivent regarder les étoiles et la lune et rendre compte de leurs observations, et quelqu’un doit être habilité à décider du nouveau mois et de l’application des années bissextiles.  »

En revanche, les chercheurs ont décrit le calendrier de 364 jours comme «parfait».

« Parce que ce nombre peut être divisé en quatre et sept, les occasions spéciales tombent toujours le même jour », ont-ils signifié dans une déclaration commune.

« Cela évite de devoir décider, par exemple, ce qui arrive quand une occasion particulière tombe le jour du shabbat, comme cela arrive souvent dans le calendrier lunaire. Le calendrier de Qumrân est immuable et il semble avoir incarné les croyances des membres de cette communauté concernant la perfection et la sainteté.  »

Une des grottes de Qumran où les rouleaux de la mer Morte ont été trouvés

D’ailleurs, Ratson et Ben-Dov ont dit que le rouleau décrit deux occasions spéciales non mentionnées dans la Bible, mais qui sont déjà connues du Parchemin du Temple de Qumran: Les célébrations du vin nouveau et de la nouvelle huile.

« Ces dates constituaient une extension de la fête de Chavouot tel que nous la connaissons aujourd’hui, qui célèbre le blé nouveau « , ont-ils dit.

« Selon ce calendrier, la fête du Blé Nouveau tombe 50 jours après le premier Shabbat suivant la Pâque; la fête du vin nouveau arrive 50 jours plus tard; et après un nouvel intervalle de 50 jours, la fête de la Nouvelle Huile est célébrée. « 

Le rouleau a également fourni d’autres trouvailles éclairantes.

Les chercheurs savaient, d’après les parchemins précédents, que les membres de la secte célébraient la transition entre les saisons en ajoutant une journée spéciale pour chacun des quatre changements de saison.

Jusqu’à présent, cependant, le nom de ces jours spéciaux restait inconnu.

Le présent rouleau révèle que ces jours ont été mentionnés par le mot tekufah, qui en hébreu signifie « période ».

« Ce terme est familier de la littérature rabbinique tardive et des mosaïques datant de la période talmudique, et nous pourrions supposer qu’il était également utilisé avec ce sens dans les rouleaux », ont expliqué Ratson et Ben-Dov.

« Mais, c’est la première fois que cela a été révélé. »

Le présent rouleau fournit également des informations supplémentaires sur les coutumes de ses auteurs.

« Il apparaît que la personne qui a écrit le manuscrit – probablement l’un des chefs de la secte connaissant le code secret – a oublié de mentionner plusieurs jours spéciaux marqués par la communauté », ont-ils noté.

En conséquence, un autre scribe a été forcé de corriger les erreurs, en ajoutant les dates manquantes dans les marges entre les colonnes de texte.

« Le rouleau est écrit en code, mais son contenu réel est simple et bien connu et il n’y avait aucune raison de le cacher », ont-ils déclaré. « Cette pratique se retrouve également dans de nombreux endroits à l’extérieur de la Terre d’Israël, où les dirigeants écrivent dans un code secret, même lorsqu’ils discutent de sujets universellement connus, en tant que reflet de leur statut. »

La coutume, ont expliqué les chercheurs, était destinée à montrer que l’auteur connaissait le code, alors que d’autres non.

« Cependant, ce rouleau actuel montre que l’auteur a fait un certain nombre d’erreurs », ont-ils noté.

« Ce rouleau inclut de nombreux mots et expressions que nous trouvons plus tard dans la Mishna [la première rédaction écrite majeure de la loi orale juive]. Cela montre une fois de plus que plusieurs des sujets discutés par les scribes plusieurs siècles plus tard avaient des origines antérieures à la période du Second Temple « , ont-ils conclu.

Source : jewishpress.com

Une réponse à “Le véritable calendrier hébraïque ? – un mystérieux rouleau de la mer Morte déchiffré –

  1. Pingback: Pourquoi fallait-il que le peuple juif tombe dans l’erreur ? | Actu Bible : Le blog des Actualités et de la Bible·

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s