Le Mariage juif selon la bible et la Sainte Cène (similitudes & prophéties)

(Par P. Desbordes / http://olivier-franc-romains11.com)

La Sainte Cène est un mystère un « sod », qui brille comme un diamant aux mille facettes 

Mais le mot « mystère » ne reflète pas correctement ce que le mot hébreu « sod » exprime réellement.

Un « Sod » est un « Un conseil secret » UNE SORTE DE CHARADE  composée d’éléments, comme du pain et du vin. Conseil secret ou charade et qui ne peut être découvert qu’avec le regard de l’Esprit.

Amos 3:7  Car le Seigneur, l’Eternel, ne fait rien Sans avoir révélé  son secret (sod) à ses serviteurs les prophètes.

Colossiens 1:26  le mystère caché de tout temps dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints,

Il a donc un Mystère « Un Conseil secrets » révélé, dans la Sainte Cène ! Un Conseil secrets qui nous conduit, de la 1ere Pâque à la venue de Jésus, puis à la croix, jusqu’aux noces de l’agneau.

(Mathieu 26 :26,   Luc 22:19,   1 Corinthiens 11:24)

ET LA CLEF DU  CE « CONSEIL SECRET » C’EST LA COMPARAISON DE LA SAINTE CENE AVEC LA CEREMONIE DU MARIAGE JUIF, TELLE QU’ELLE ETAIT PRATIQUEE AU TEMPS DE YESHOUA (Jésus)

Le Mariage Juif au temps de Yeshoua (Jésus)

Une cérémonie très codifiée en quatre temps, qui visualisent l’image prophétique de l’Alliance de Christ et de l’Eglise qui est son épouse !

– Une image qui visualise la circoncision physique « Brit milah » littéralement « coupure de l’Alliance » qui forme un petit rond (comme une alliance) quand on coupe l’extrémité du prépuce.

– Et la circoncision du cœur  symbolisé également par la sainte cène.

Une image prophétique cachée dans la Sainte Cène

Matthieu 22:2  Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils.

Premièrement : le contrat de mariage

Le Jeune homme quittait la maison de son père et devait se présenter au domicile de sa future fiancée avec quatre choses bien précises :

  1. A)   Une forte somme d’argent pour racheter sa fiancée. (Le droit de rachat) d’une terre, jeune fille etc. (Jésus-Christ a payé de Sa vie et de Son sang le rachat de Sa Fiancée).

   

Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ) a véritablement payé le prix de votre rançon, sur la croix ! Il a payé de Sa vie et de Son sang le rachat de Sa Fiancée. C’est pourquoi Il est le rédempteur : ce terme peut se traduire par « Le racheteur ».

1 Corinthiens 7:23  Vous avez été rachetés à un grand prix..

Le pain de la Sainte Cène (la Saint communion) représente le Corps de Christ qui c’est livré en rançon pour notre rachat.

On remarquera que les massoth (pain juif non levé) sont zébrés de griffures et transpercés de multiples petits trous qui symbolisent le Corps de Christ cruellement flagellé et percé de clous.

Nous brisons le pain une première fois en le partageant ce qui symbolise l’universalité du péché qui causa la crucifixion de Yeshoua. Puis nous le brisons une seconde fois en le mastiquant, ce qui devrait nous faire comprendre que c’est nous même, personnellement et individuellement qui avons crucifié Yeshoua (Jésus) et non les Juifs ou les romains…

C’est pour cela que Yeshoua a prié son Père sur la croix en disant « pardonne leur car il ne savent pas ce qu’ils font. »

Enfin nous l’ingérons dans un esprit de contrition, pour monter que nous acceptons cette culpabilité difficile à avaler.

  1. B) Un projet de contrat de mariage « le ketubah » était rédigé.Il fixait, les promesses faites par le Fiancé, et les droits et devoirs de la fiancée était rédigé.

Ce document c’est l’Evangile de Christ, un contrat signé du sang de Yeshoua

  1. C) Le jeune homme apportait aussi une outre de vin.

La jeune fille était libre d’accorder ou non son consentement. (La bible n’autorise pas de mariage forcé !)

La jeune fille donnait son consentement, en buvant la coupe de vin que lui tendait son fiancé.

Matthieu 26:27  Ayant aussi pris la coupe (de vin) et rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous…  

Luc 22:20  De même, après avoir soupé, il leur donna la coupe, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

 

Les fiancés étaient alors liés par des voeux, mais sans pouvoir cohabiter.

Jean 16 :16  Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus; et de nouveau, un peu après, vous me verrez, parce que je m’en vais au Père.

Lorsque nous buvons le vin de la Sainte Cène, entre toutes les significations habituelles relatives au sang de Yeshoua, nous commémorons par cette action individuelle en souvenir de notre acceptation personnelle de la Nouvelle Alliance.

 

 

  • Le jeune homme donnait ensuite des cadeaux à sa fiancée. (LE TOUT EN PRESENCE DE DEUX TEMOINS)

 

(Nous retrouvons deux témoins en Apocalypse 11 :3)

Ephésiens 1 : 13 à 14   En lui vous êtes aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Évangile de votre salut, et avoir cru en lui, vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis;  Lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux qu’il s’est acquis, à la louange de sa gloire.

Les cadeaux

Ephésiens 1 : 13 à 14  vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis;  Lequel est un gage de notre héritage, ….. 

Vous avez  reçu un Esprit d’adoption. Romains 8:15 

L’enseignement que vous avez reçu.  Romains 16:17 

Dieu  nous a donné la vie éternelle.1 Jean 5:11 

Dieu nous a donné un esprit de force, d’amour et de sagesse. 2 Timothée 1:7 

Une consolation éternelle et une bonne espérance. 2 Thessaloniciens 2:16 

……………………………………………………………………………..

Puis le jeune homme repartait dans son village, construire une maison pour l’accueil de sa  fiancée.

(Le plus souvent une extension de la maison de son père)

Christ est retourné au ciel  (40 JOURS Après la Pâque)  Préparer notre maison. Marc 2:20  Les jours viendront où l’époux leur sera enlevé

Secondement : La construction de la maison

 

 

  • Le fiancé retournait chez lui, construire sa propre maison pour l’accueil de sa fiancée.

 

Jean 14 : 2  Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père ; si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place.

 

  1. Pendant ce temps, La fiancée se préparait de son côté à sa future vie d’épouse et au retour de son fiancé. Les vierges sages attendaient chaque jour leur fiancé.  Il est donc sage d’attendre chaque jour le retour de Christ !

Qu’a dit Yeshoua (Jésus) juste après la Sainte Cène ?

Matthieu 26:29  Je vous le dis, je ne boirai  plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.

 

 

  • Seul le Père du fiancé pouvait fixer la date de ce retour, car il fallait qu’il soit satisfait des préparatifs réalisés par son fils pour sa fiancée.

 

Matthieu 24 :36  Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, pas même les anges du ciel, mais mon Père seul.      

Troisièmement le bain rituel du Mikvé

Puis la fiancée devait passer par un bain rituel, (de préférence avec de l’eau de pluie venue du ciel)  symbolisant la mort à son ancienne vie et son passage à une Alliance Nouvelle avec son époux. 

LE BAPTEME CHRETIEN REPRESENTE CE CHANGEMENT DE VIE ET D’ALLIANCE

Pour qu’une femme juive puisse avoir des relations sexuelles avec son mari, elle doit se tremper dans un bain rituel « Le mikvé » qui est un bain rituel nécessaire aux rites de pureté.

L’immersion totale du corps dans l’eau du mikvé faisait et fait encore partie du processus de conversion au judaïsme. Il faut bien comprendre qu’Aller prendre un bain dans un mikvé n’est aucunement une question de propreté ni d’hygiène. C’est une question de vie car on peut avoir un corps parfaitement propre  et être quand même parfaitement impur aux yeux de Dieu (le mot « tamé » « impur » Amos 7:17, Romains 14:14 )

– Prendre un bain de mikvé ou être baptisé ne consiste pas dans un lavage, mais dans un engagement.

Actes 2:38  Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au  nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Quatrièmement : Le mariage proprement dit

 

 

  • Le retour du fiancé se faisait en général dans la nuitau son du schofar. (Trompette en corne de bélier) 

 

1 Thessaloniciens 5 :2  Car vous savez  bien  vous-mêmes  que le jour  du Seigneur  viendra  comme un voleur dans la nuit.

Oui comme un voleur dans la nuit, MAIS ! Toute ma vie j’ai entendu des ecclésiastiques dire que personne ne peut déterminer le jour et l’heure ce qui est bibliquement exact ?

Sauf que deux versets plus loin la parole de Dieu nous affirme ceci : 1 Thessaloniciens 5:4  Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur

Ni le jour, ni l’heure où l’époux paraîtra seront impossibles à déterminer, mais pas forcement la semaine le mois ou l’année.   Que ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent !

1 Thessaloniciens 4:16 à 18 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

La grande question a vous poser est donc la suivante : êtes vous dans les ténèbres ou bien éclairé a ce sujet ?

Enfin Il faut savoir que l’expression : Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul, est une expression idiomatique courante de l’hébreu, pour désigner le jour de la Fête des Trompettes, appelée en hébreu « Rosh Hashanah, »  Effectivement, personne ne sait de quel Rosh Hashanah il s’agit, mais c’est une indication supplémentaire.

 

 

  • Le jeune homme emmenait sa fiancée dans sa maison où leur union était  alors consommée.

 

Marc 14 :15  Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et toute prête : c’est là que vous nous préparerez la Pâque.

Il faut savoir qu’après leur mariage, l’époux et l’épouse devaient passer sept jours seuls pour consommer leur union dans la chambre nuptiale. (Le Seigneur et Son Epouse, l’Église, doivent également passer sept ans ensemble pour finaliser leur union.

Le Rosh Hashanah est aussi connu comme le « jour de la dissimulation ». En effet, pendant les sept années de la Tribulation, que Dieu le Père enverra sur un monde rebelle et incrédule, l’Église sera « dissimulée » dans la chambre nuptiale avec son Époux. C’est encore une indication du fait que l’Enlèvement doit précéder la Tribulation.

 

 

  • Puis une grande fête de sept jours réjouissait tous les invités.             

 

Apocalypse 19 :7  Réjouissons-nous, et faisons éclater notre joie, et donnons-lui gloire; car les noces de l’Agneau sont venues, et son épouse s’est parée.

Voici donc la merveilleuse promesse de Jésus-Christ à l’Eglise :

Marc 14 :25  Je vous le dis  en vérité, je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu’au  jour  où je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu.

A ce stade le mariage était et sera consommé et effectif aux yeux de tous.

Les époux ne forment plus qu’une seule chair.

Genèse 2:24  C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

1 Jean 3:2  Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous  serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est.

Quand les « sept jours » (ou sept années) seront terminés, nous retournerons avec Yeshoua (Jésus) sur la terre, pour célébrer avec Lui le Yom Kippur et la Fête des Tabernacles.

……………………………………………………………

Aussi,  lorsque nous partageons la Ste Cène

Ce repas nous rappelle le parcours prophétique du salut en Jésus-Christ et de la Nouvelle Alliance

Le pain (sans levain) est rompu : Pour nous rappeler : que le Corps de Christ  a été brisé pour nous !

(La coutume d’utiliser du pain levé vient du concile pré catholique de Nicée 325 et Laodicée 343 qui a interdit aux chrétiens romains de consommer du pain des juifs) 

La sainte Cène étant un sod (une sorte de charade) chaque éléments revêt un sens symbolique qu’il ne faudrait en aucun cas modifier sous peine de ne plus rien comprendre.

-Le pain sans levain est pur, comme le Corps de Christ.

-Il est strié comme le Corps de Christ flagellé

-Il est percé de petits trous comme le corps de Jésus sur la croix

– Nous le brisons avant de le partager, puis nous le mâchons avant de l’ingérer, ce qui symbolise que l’homme en est collectivement et individuellement coupable et donc responsable de la mort de Christ.

– mais que cette prise de conscience et cet engagement sont une nourriture spirituelle pour la foi.

– Que 1 Corinthiens 6:20  nous avons avez été rachetés à un grand prix.

– Que Esaïe 53:5 le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui. (Que nous sommes guéris)

La coupe :

–  Nous rappelle : Que nous avons été racheté au prix  du sang précieux de Jésus-Christ ! (1 Pierre 1:19)

–  Notre acceptation volontaire de la Nouvelle Alliance !  CHRIST EST MON SAUVEUR !

–   Que nous devons attendre ACTIVEMENT le retour de notre Seigneur !  (Matthieu 26:29)

–  Elle nous rappelle : Que nous avons un avenir merveilleux ! AUPRES DU SEIGNEUR (1 Thessaloniciens 4:17)

– Et que notre maison c’est la Jérusalem Céleste ! (Hébreux 12:22)

Apocalypse 21:2  Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.

P Desbordes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s