Les similitudes entre l’hébreu et le gallois sont telles qu’à plusieurs reprises il a été affirmé que l’ancien gallois est en fait de l’hébreu

Gaélique / hébreu

The Holy Land of Scotland – Jesus in Scotland and the Gospel of the Holy Grail, Barry Dunford, 2002

L’acteur gallois Richard Burton remarqua que le gallois était « presque de l’hébreu pur ».

[…]

George F. Jowett: « Alors qu’on dit que l’ancienne écriture phénicienne est l’ancêtre de la nôtre, les philologistes affirment que la langue Celte ou Cymric est la langue vivante la plus ancienne. Ses racines ont des affinités avec l’hébreu.[L’hébreu] ancien était dénué de voyelles. L’hébreu moderne  n’existe que depuis le 6ème s.[…] »

Hew B. Colquhoun écrit dans « Our Descent From Israel » (1940) : « Dr. Stratton, un médecin de la Royal Navy publia une oeuvre sur les affinités entre le Celte et l’hébreu, donnant une liste de toutes les racines, montrant qu’il existe dans la langue gaélique des racines apparentées pour les deux tiers de toutes les racines de l’hébreu. Le Dictionnaire de Langue Gaélique de la Highland Society, en 4 volumes, cite des racines hébraïques apparentées pour environ la moitié de toutes les racines gaéliques.[…] Dr Stewart, le premier grammairien de la langue gaélique, attire l’attention de manière répétée sur les structures dans lesquelles le gaélique suit la forme hébraïque, en opposition avec tous les autres langages européens, et exprime l’opinion que le gaélique est un langage dans un état de transition entre les familles de langues Sémite et Aryenne.[…] Vous pouvez prendre n’importe quelle phrase en hébreu et la changer en gaélique, mot pour mot, sans altérer l’ordre d’aucun mot ou particule, et vous obtiendrez une phrase Celtique correcte dans chaque cas. Vous ne pouvez faire ceci avec aucun autre langage européen. »
[…]
Les similitudes entre l’hébreu et le gallois sont telles qu’à plusieurs reprises il a été affirmé que l’ancien gallois est en fait de l’hébreu.[…]
Des phrases entières d’hébraïsmes archaïques se retrouvent dans l’obsolète langue cornique, et il y a des milliers de mots hébreu dans l’Erse ou le gaélique.
[…]
En 1827, la Bible Societies présenta des Bibles en hébreu aux natifs Irlandais plutôt que celles imprimées en anglais, lorsqu’on s’aperçut que les paysans irlandais comprenaient l’hébreu plus facilement que l’anglais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s