Mais où était passé Juda ?

5_joseph-sold-slavery

Dans la Genèse, le récit de l’histoire de Joseph s’interrompt brusquement puis reprend sans explication. Pourquoi donc ce récit est-il interrompu par l’histoire de Juda, de ses fils, et de Tamar sa belle-fille ? Où s’interrompt-il et pourquoi ?

Le moment de l’interruption du récit est très important aussi. Joseph fils préféré d’Israël (Jacob) et jalousé par ses frères, a failli être assassiné par ses derniers , mais a finalement été vendu à des étrangers comme esclave et présenté par ses frères comme mort à leur père.

Vient ensuite le récit de l’histoire peu glorieuse de Juda dans Genèse au Chapitre 38 -voir récit à la fin de l’article-.

Juda prit pour concubine une cananéenne et devint père de 3 fils peu recommandables qui décédèrent tour à tour car tous punis par Dieu pour leurs péchés. Mais avant cela, le premier s’était marié avec Tamar, une cananéenne (ce qui est interdit dans la tradition- voir histoire d’Esaü) sans laisser d’enfant. La tradition voulant, le 2eme fils, Onan, prit Tamar pour épouse. mais il pécha gravement en lui refusant une descendance. Juda pensant que Tamar lui « portait la poisse » lui refusa son dernier fils. Par dépit, Tamar se travestissant eut une relation avec son beau-père, Juda, et tomba enceinte de lui. Juda apprenant que sa belle-fille « s’était prostituée » voulut la faire brûler. Finalement Tamar réussit à prouver que Juda était le père des 2 fils  qu’elle portait.

tamar-et-juda

Cette histoire est pour le moins surprenante pour le fils d’Israel, père des 12 tribus d’Israel. Juda, lui-même père de la tribu portant son nom, ne s’est vraiment pas comporté comme le digne fils d’Abraham, Isaac et Jacob ! Il choisit une femme cananéenne pour lui mais aussi pour son fils ainé, dérogeant à la tradition (et la future Loi torahique). Il ne semble pas qu’il est réussi l’éducation de ses fils qui furent de mauvaises personnes au point que Dieu les fit mourir. Il eut de plus des relations sexuelles avec sa belle-fille, Tamar, dans une intrigue de prostitution. Il s’érige en juge alors que le plus coupable de tous, n’est autre que lui-même. Toutes ses actions sont répréhensibles et sont considérées comme des péchés graves. La prostitution est aussi souvent comparée dans la Bible à une fausse religion.

Puis reprend l’histoire de Joseph au chapitre 39, là-même où elle s’était arrêtée au chapitre 37. On y décrit les déboires de Joseph jusqu’à sa promulgation comme gouverneur de toute l’Egypte, une sorte de 1er ministre en quelque sorte.

Il faut bien avoir l’ esprit que Joseph est une préfigure du Messie Jésus, Yéshua. L’histoire de la vie de Joseph est complètement prophétique : Elle annonce , non seulement, la venue du Messie mais également raconte l’histoire du Messie, car :

  • Comme Joseph, Yéshoua (Jésus)  était Le préféré de son Père.
  • Comme Joseph, il fût envoyé par Son Père vers ses frères.
  • Comme Joseph, Il suscita la haine de ses frères
  • Comme Joseph, Il fût condamné à mort par ses frères
  • Comme Joseph, son sort vendu à d’étrangers (Ismaélites et Egyptiens pour Joseph, Romains pour Yéshua)
  • Comme Joseph, Yéshoua ne fût pas reconnu de ses frères
  • Comme Joseph, Il resta caché aux yeux de ses frères
  • Comme Joseph, Yéshoua se révèlera à ses frères et aux nations
  • Comme Joseph, Yéshoua fait connaitre son Père au Monde (Joseph présenta son Père à Pharaon et à l’Egypte entière et révéla son ascendance israëlite à Pharaon et aux grands d’Egypte.)
  • La tunique de Joseph comme celle de Yéshoua à une très grande importance.

Juda dans cette histoire, vit sa vie sans se soucier de son frère disparu, ni des affaires de son père. Il est vrai qu’après la tentative de meurtre sut Joseph et sa vente comme esclave aux ismaélites, Juda ne devait pas avoir la conscience tranquille et souhaitait peut-être oublier tout ceci.

Ces histoires de Joseph et de Juda qui sont mêlées au départ, se séparent et finissent par se rejoindre, me font penser à l’histoire du peuple juif, qui  rejette le Messie pendant un temps, vit une vie peu glorieuse en L’ayant rejeté mais qui Le retrouvera. Car la Bible le dit clairement dans Zacharie et dans l’Apocalypse.

l’histoire de Juda semble être aussi prophétique des égarements du peuple juif et de sa cécité à voir en Jésus, le Messie annoncé.


ZAKARIE 12: 9
Et il arrivera, en ce jour-là,
que je chercherai à détruire toutes les nations qui viendront contre Jérusalem.
10 Et je répandrai sur la maison de David,
et sur les habitants de Jérusalem, l’Esprit de grâce et de supplications :
ils regarderont vers moi, celui qu’ils ont percé ;
ils en feront le deuil comme on fait le deuil d’un fils unique,
et ils pleureront amèrement sur lui, comme on pleure sur un premier-né.

Apocalypse  1: 7
Voici, il vient sur les nuées,
et tout oeil le verra, ceux même qui l’ont percé ;
et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine devant lui. Oui, Amen.

Récit de l’histoire de Juda

Genèse 38
Martin Bible

1Il arriva qu’en ce temps-là Juda descendit d’auprès de ses frères, et se retira vers un homme Hadullamite, qui avait nom Hira. 2Et Juda y vit la fille d’un Cananéen, nommé Suah, et il la prit, et vint vers elle. 3Et elle conçut et enfanta un fils, et on le nomma Her. 4Et elle conçut encore et enfanta un fils, et elle le nomma Onan. 5Elle enfanta encore un fils, et elle le nomma Séla. Et [Juda] était en Késib quand elle accoucha de celui-ci.

6Et Juda maria Her, son premier-né, avec une fille qui avait nom Tamar. 7Mais Her le premier-né de Juda était méchant devant l’Eternel, et l’Eternel le fit mourir. 8Alors Juda dit à Onan : Viens vers la femme de ton frère, et prends-la pour femme, [comme étant son beau-frère], et suscite des enfants à ton frère. 9Mais Onan sachant que les enfants ne seraient pas à lui, se corrompait contre terre toutes les fois qu’il venait vers la femme de son frère, afin qu’il ne donnât pas des enfants à son frère. 10Et ce qu’il faisait déplut à l’Eternel, c’est pourquoi il le fit aussi mourir. 11Et Juda dit à Tamar sa belle-fille : Demeure veuve en la maison de ton père, jusqu’à ce que Séla mon fils soit grand; car il dit : Il faut prendre garde qu’il ne meure comme ses frères. Ainsi Tamar s’en alla, et demeura en la maison de son père.

12Et après plusieurs jours la fille de Suah, femme de Juda, mourut; et Juda, s’étant consolé, monta vers les tondeurs de ses brebis à Timnath, avec Hira Hadullamite, son intime ami. 13Et on fit savoir à Tamar, et on lui dit : Voici, ton beau-père monte à Timnath, pour tondre ses brebis. 14Et elle ôta de dessus soi les habits de son veuvage, et se couvrit d’un voile, et s’en enveloppa, et s’assit en un carrefour qui [était] sur le chemin tirant vers Timnath; parce qu’elle voyait que Séla était devenu grand, et qu’elle ne lui avait point été donnée pour femme. 15Et quand Juda la vit, il s’imagina que c’était une prostituée; car elle avait couvert son visage. 16Et il se détourna vers elle au chemin, et lui dit : Permets, je te prie, que je vienne vers toi; car il ne savait pas que ce [fût] sa belle-fille. Et elle répondit : Que me donneras-tu afin que tu viennes vers moi? 17Et il dit : Je t’enverrai un chevreau d’entre les chèvres du troupeau. Et elle répondit : Me donneras-tu des gages, jusqu’à ce que tu l’envoies? 18Et il dit : Quel gage est-ce que je te donnerai? Et elle répondit : Ton cachet, ton mouchoir, et ton bâton que tu as en ta main. Et il les lui donna; et il vint vers elle, et elle conçut de lui. 19Puis elle se leva et s’en alla, et ayant quitté son voile elle reprit les habits de son veuvage.

20Et Juda envoya un chevreau d’entre les chèvres par l’Hadullamite son intime ami; afin qu’il reprît le gage de la main de la femme; mais il ne la trouva point. 21Et il interrogea les hommes du lieu où elle avait été, en disant : Où [est] cette prostituée qui [était] dans le carrefour sur le chemin? Et ils répondirent : Il n’y a point eu ici de prostituée. 22Et il retourna à Juda, et lui dit : Je ne l’ai point trouvée; et même les gens du lieu m’ont dit : Il n’y a point eu ici de prostituée. 23Et Juda dit : Qu’elle garde le [gage], de peur que nous ne soyons en mépris. Voici, j’ai envoyé ce chevreau, mais tu ne l’as point trouvée.

24Or il arriva qu’environ trois mois [après] on fit un rapport à Juda, en disant : Tamar ta belle-fille a commis un adultère, et voici elle est même enceinte. Et Juda dit : Faites-la sortir, et qu’elle soit brûlée. 25Et comme on la faisait sortir, elle envoya dire à son beau-père : Je suis enceinte de l’homme à qui ces choses appartiennent. Elle dit aussi : Reconnais, je te prie, à qui [est] ce cachet, ce mouchoir, et ce bâton. 26Alors Juda les reconnut, et il dit : Elle est plus juste que moi; parce que je ne l’ai point donnée à Séla, mon fils; et il ne la connut plus.

27Et comme elle fut sur le point d’accoucher, voici, deux jumeaux étaient dans son ventre; 28Et dans le temps qu’elle enfantait, [l’un d’eux] donna la main, et la sage-femme la prit, et lia sur sa main un fil d’écarlate, en disant : Celui-ci sort le premier. 29Mais comme il eut retiré sa main, voici, son frère sortit; et elle dit : Quelle ouverture t’es-tu faite! L’ouverture soit sur toi; et on le nomma Pharez. 30Ensuite son frère sortit, ayant sur sa main le fil d’écarlate, et on le nomma Zara.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s