L’évangile de Barnabas est un Faux ! Preuves irréfutables

Je poste Ici un article sur un « évangile de Barnabé » retrouvé récemment.
Je fais parti de ceux qui contestent complètement son authenticité. Mais il est bon de savoir ce que les menteurs prétendent pour mieux combattre leurs mensonges.

J’ajoute les réponses intéressantes d’internautes .
Source :  http://jforum.fr/jesus-a-t-il-predit-la-venue-du-prophete-muhammad.html

Il n’est pas surprenant que la Turquie d’Erdogan fasse une telle publicité à ce faux document, qui serait plus vieux d’un siècle et demi à l’arrivée de L’islam. La datation complètement « pifométrique » laisse subsister des sérieux doutes.

Pour moi il ne s’agit que d’un faux, un outil de propagande islamique. Tous les dogmes anti messianiques de l’Islam y sont inscrits
Les internautes ne s’y trompent pas d’ailleurs !

==========================================================================

Un évangile secret dans lequel Jésus aurait prédit la venue du Prophète Muhammad au monde, a suscité un vif intérêt au Vatican.
Le pape Benoît XVI aurait manifesté son désir de consulter ce document qui daterait de 1500 ans, et aurait été caché par l’Etat turc ces 12 dernières années.

Beaucoup disent qu’il pourrait s’agir de l’Evangile de Barnabé.

Ce texte est écrit à la main, en araméen la langue vernaculaire de Jésus, en lettres d’or, et contiendrait ses premiers enseignements et une prédiction du prochain Prophète à venir. Son prix est estimé à 14 millions de livres sterling.

Le texte relié en cuir, écrit sur peau d’animal, a été découvert par la police turque lors d’une perquisition anti-contrebande en 2000.

Il a été étroitement surveillé jusqu’en 2010, quand il a finalement été remis au Musée d’Ethnographie d’Ankara, et sera bientôt exposé au public après une restauration mineure.
Une simple photocopie d’une seule page de ce manuscrit ancien aurait une valeur £ 1.5million de livres sterling.

Le ministre turc du Tourisme et de la culture, Ertugrul Gunay, a dit que le livre pourrait être une version authentique de l’Evangile, qui aurait été censuré par l’Eglise chrétienne pour ses fortes similitudes avec la vision islamique de Jésus.

Il a également déclaré que le Vatican avait fait une demande officielle pour voir ces Écritures – un texte qui pourrait être controversé par l’Eglise chrétienne mais que les musulmans estiment être un évangile au même titre que ceux de Marc, Matthieu, Luc et Jean.

Conformément à la croyance islamique, cet Evangile se réfère à Jésus comme à un être humain et non pas comme à un Dieu. Elle rejette également l’idée de la Sainte Trinité et de la Crucifixion et révèle que Jésus a prédit la venue du Prophète Muhammad.

Dans cette version de l’évangile, Jésus aurait dit à un prêtre: «Comment le Messie sera appelé? Muhammad est son nom béni ».

Et dans un autre passage Jésus nie être le Messie, prétendant qu’il ou elle serait Ismaélite, le terme utilisé pour désigner un Arabe.

Le pasteur protestant Ihsan Özbek a dit qu’il était peu probable qu’il s’agisse d’un authentique évangile.

En effet, St Barnabé a vécu au premier siècle et fut l’un des apôtres de Jésus, alors que ce prétendu évangile daterait du cinquième ou sixième siècle.

Il a dit au quotidien « Le Temps  » (Zaman): «La copie à Ankara aurait pu être écrite par l’un des disciples descendant de St Barnabas.

«Comme il y a environ 500 ans qui se sont écoulés entre l’époque où St Barnabas a vécu et l’écriture de cet exemplaire de ce prétendu évangile les musulmans pourraient être déçus de voir que cette copie ne contienne pas ce qu’ils aimeraient y voir.

«Il se pourrait que cela n’ait aucun rapport avec le contenu de l’Évangile de Barnabas.

Malgré l’intérêt suscité par la découverte du livre récemment déterré, certains pensent qu’il s’agit d’un faux et qu’il ne remonterait qu’au 16ème siècle. En effet, les plus anciennes copies des évangiles datent de cette époque-là, mais sont rédigées en espagnol et en italien.

Le professeur de théologie Ömer Faruk Harman a déclaré qu’une datation scientifique de ce prétendu évangile est le seul moyen de révéler quel âge il a vraiment.

==============================Réponses d’Internautes =============================
Dr Claude Salama
7 mars 2016 at 3 h 13 min

Les évangélistes étaient pauvres. Ils n’écrivaient pas avec des lettres d’or, comme cela est dit de ce manuscrit. L’apparition du concept de Trinité a été bien postérieur à Jésus et aux évangélistes. L’Islam dès sa naissance, par la prédication coranique du prophète de l’islam Mohammad, a été extrêmement clair sur l’acceptation de Jésus comme prophète, mais sur le refus total de la croyance d’une divinité ou d’un élément divin en Jésus ou sa famille. Mohammad rejoignait par là les croyances de la secte des « Nazaréens », secte d’origine juive, à composante théologique principalement judéo-chrétienne. Il faut savoir que dès le départ, e monothéisme strict islamique rejoignait celui du judaïsme. On peut considérer l’islam comme une adaptation nazaréenne, judéo-chrétienne, au monde arabe et en langue arabe. La grande thèse de l’islam pour expliquer les différences textuelles entre le Coran et la Thorah et Evangiles a toujours été que les textes juifs, Thorah, et chrétiens, Evangiles, avaient été falsifiés pour masquer les prédictions de la venue de Mohammad. L’apparition d’un manuscrit « chrétien » en cuir et or dans la Turquie d’aujourd’hui qui reprend les thèses insoutenables de falsifications et le credo musulman le plus fondamental, avec le nom de Mohammad bien orthographié fait vraiment évoquer et un faux en écriture et aussi comme une tentative presque désespérée de rattacher l’islam et son prophète à la prédication juive sinaïtique authentique.
Ce mécanisme de reconstruction du passé théologique rappelle beaucoup une falsification célèbre: l’ajout par des moines chrétiens au Moyen-Age d’une mention de Jésus aux écrits de Flavius Josèphe dans la Guerre des Juifs. Cet ajout maladroitement réalisé a été reconnu comme faux. (Les chrétiens ne comprennent pas, et nous avec eux, que Flavius Josèphe qui dit et raconte tout, avec des milliers de détails, ne dise pas un mot sur Jésus et le phénomène chrétien naissant que racontent longuement les évangélistes.
Il faudrait donc dater au carbone 14 le support de ce texte « retrouvé », mais surtout faire examiner par des spécialistes de l’araméen antique le document.
En conclusion, ce texte qui expose mot pour mot et un peu naïvement le credo total islamique attribué à un évangéliste chrétien est très certainement un faux. Il est regrettable que l’authentique théologie de l’islam à ses débuts, sa très grande proximité avec le judaïsme qui était alors éminemment respecté par le prophète de l’islam Mohammad, soit déconsidéré par ce type d’invention maladroite. Les islamistes d’aujourd’hui, au lieu de voir le bel héritage théologique commun au judaïsme et à l’islam et l’apport extraordinaire qu’il pourrait être pour une humanité désorientée et en danger d’auto-anéantissement, continuent de se mettre la tête dans le sable. Ils refusent de voir d’une manière paisible et adulte les grands signaux providentiels du retour du peuple des Bani-Israïl, les Bnei-Israel, sur leur Terre, retour lui REELLEMENT écrit et prévu dans le Coran. En s’opposant de toutes leurs forces à la volonté divine du retour et de la mission d’Israel tels que prévus par la Thorah, les prophètes, et le Coran, ils entraînent leurs populations dans des tornades de malheurs et des gouffres de destructions. Des voix musulmanes lucides se sont levées courageusement pour le clamer. Il faut le savoir. il faut le dire.
Dr Claude Salama


JeanD
6 mars 2016 at 14 h 27 min

Il y a toujours eu des « hérésies », même venant du Christianisme !!!

Simplement, l’annonce d’un nouveau prophète ne peut fonctionner
avec les écrits bibliques Juifs antérieurs, qui sont l’Ancien Testament pour les Chrétiens…

Les Chrétiens ont obligatoirement besoin du Ruah Kodesh, Saint Esprit,
pour entrer dans une relation personnelle avec Dieu…
pas d’un nouveau prophète, ou nouvelle religion !

Pour moi, le Christianisme ne contredit pas la Thora et les prophètes !
Mais le Coran contredit les écrits antérieurs venant de Dieu,
révélés aux Juifs et aux Chrétiens…

Un ange, même venant de Dieu n’est pas autorisé à donné lui-même
une nouvelle version, seul Dieu directement est en droit de le faire !!!
Dieu a parlé directement à Moïse…
Il aurait donc pu et du aussi parler directement à Mahomed !

Des Paroles données par Dieu, ne peuvent être contredites par un ange,
quel qu’il soit !!!

C’est clairement défini…quand on lis l’histoire du « bon » prophète,
tué par un lion…ce n’était pas un faux prophète !

Simplement, il a involontairement désobéi à Dieu,
en faisant passer la parole d’un autre prophète,
soi disant venant d’un ange, avant la Parole directe de Dieu !!!!
Cette histoire se trouve en 1 Roi 13…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s